Reptilia
ATTENTION:

1) Te présenter avant de poster tu devras
2) Avant 10 posts aucune annonce (de vente) tu ne posteras
3) Rester courtois tu devras
4) En bon français tu t'exprimeras
5) Sans quoi au bout de 3 avertissements tu dégageras
6) T'inscrire pour ne pas être actif tu éviteras, sinon ton compte on supprimera.



 
AccueilgalerieRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tutoriel: construction d'un terra étanche en bois MDF (part 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marc928
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 54
Localisation : Plus loin que le nord
Nombre de serpents : 18
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Tutoriel: construction d'un terra étanche en bois MDF (part 2)   Jeu 19 Fév - 14:04

Préparation en boiselerie :

Faire découper les différents panneaux en MDF de 18mm ( tablette inférieure et supérieure, côtés gauche + droit et dos) à dimension. Il est très important que cela soit effectué avec précision, les découpes nettes et d’équerres.
Lors du transport, faire attention de ne pas faire de coups aux coins des panneaux.

Préparation des panneaux MDF de la caisse et des éléments en sapin de la face:

Couper, soigneusement et bien d’équerre, en longueur les 4 morceaux de sapin rabotés. Il est mieux de prévoir la face finie un peu plus grande de 3mm que les 2 dimensions de la caisse car cela permet une plus grande marge d’erreur : lors du placement avec les baguettes intercalaires de section (20mmX20mm) la face débordera et recouvrira d’autant le profil intercalaire sapin et cela diminue fortement le risque de jour (espace entre le profil et le terra).




Le collage (à la colle à bois) peut s’effectuer sans assemblage si les découpe sont propres. Et cela sur un support bien plane (une table ou le dos du terrarium peut servir) pour éviter que le résultat ne soit gauche (pas plane). Une petite presse à chaque intersection d’éléments permet que ces derniers soient bien alignés dans l‘épaisseur. 2 grands serre-joints permettent de presser les éléments entre eux. Mais avant ce serrage définitif, vérifier soigneusement l’équerrage de l’ensemble de la face en mesurant les 2 diagonales qui doivent être égales (max 1 ou 2 mm de différence). Normalement une fois bien serrés, il ne doit pas y avoir de joints visible (d’espace) aux intersections des éléments.

Après séchage complet, retirer les serre-joints et poncer le cadre dans sa totalité. Soigner particulièrement les jointures pour éliminer d’éventuelles petites différences de niveaux.

Découper proprement à la scie sauteuse les trous de dimensions ad-hoc dans le panneau du dos pour placer les 2 grilles d’aérations. On peut profiter de ce moment pour déterminer et pré-forer l’emplacement des vis de fixation des grilles. On retrouvera facilement ces trous à la vue et au toucher par dessous le plastique auto-collant placé à l’étape suivante. Il est plus difficile de le faire une fois la caisse montée.




Couvrir l’intérieur des panneaux et de la face avec du plastic autocollant de couleur que l’on trouve partout en différente largeur (45cm, 62,5cm, 1m). Si on prend du 45cm (le moins cher au m2), c’est très facile de le superposer sur 5 cm pour couvrir un grand panneau et on gaspille finalement moins et pour moins cher. Attention aux poussières et aux bulles mais c’est assez facile de la placer directement avec suffisamment de précision pour éviter de grandes chutes. Commencer par pré-découper le plastique un peu plus grand en longueur (quelques mm suffisent). Placer la largeur du plastique le long d’un bord et dérouler progressivement en frottant avec un chiffon jusqu’à la fin du morceau. Ensuite, à l’aide d’une latte, retirer un mm de plastique sur tous les périmètre des panneaux, cela évitera le plus facilement la formation de plis aux angles au moment du montage de la caisse.

Pour le recouvrement de l’intérieur du cadre qui formera la face : ne pas oublier de laisser déborder le plastique de 5 ou 6 mm du côté des rails des portes coulissantes. Cela permettra de recouvrir le champs partiellement de plastique (+- 1/3 de sa largeur), du côté intérieur du terrarium, avant le collage du rail, pour ne pas risquer une infiltration d’eau.
















Assemblage des éléments du terrarium :

Positionner une tablette et disposer les cotés, puis y déposer une autre tablette. Le plus simple consiste à mettre des bloc provisoire en bois dans les coins inférieurs avec des petits serre-joints pour que tout tienne pendant l’assemblage. Faire tout tenir avec 4 presses, positionner parfaitement l’alignement des pièces avant de serrer. Visser avec des vis de L40mm tous les +- 20 cm, (diam 3 ou 4mm, pré-forage indispensable pour ne pas faire éclater le MDF.)
Faire basculer doucement de 90° les tablettes et côtés assemblés vers la face avant afin de pouvoir fixer le dos (vis identiques).
Faire basculer de 180° pour positionner la face. Celle-ci sera collée et pressée le mieux possible avec du fix-all transparent. On peut rajouter Quelques clous sans tête bien espacés pour ne pas être trop visibles.
C’est le dos et la face qui maintiennent l’ensemble d’équerre. C’est la raison pour laquelle les premiers doivent être bien découper/coller et ensuite fixés comme il faut à la caisse.
Laisser sécher la face au moins 24h avant de déplacer la caisse.





















Finitions :
Placer un cordon de fix-all de couleur dans tous les angles intérieurs du bac les rend parfaitement étanches à l’eau. Passer un doigt bien humide (mélange eau chaude/détergent ou savon) permet de les lisser plus (ou moins) proprement.
Teinter le sapin de la face est possible avant de vernir. Chez moi, je teinte légèrement pour un rendu plus rouge.
Vernir (2 couche d’acrylique) l’extérieur (sans oublier les champs aux découpes pour l’emplacement des grilles d’aérations) me paraît important pour une durée de vie plus importante. Surtout bien soigner le MDF au alentour des aérations.
Couper à dimensions et coller les glissières au fix-all transparent, il est inutile de les presser car l’effet ventouse du fix-all n’a pas son pareil. Percer les trous pour le passage des fils et placer l’éclairage et le chauffage au plafond (voir mon autre post pour la fabrication d’un chauffage au plafond artisanal).
Placer les grilles d’aération, préalablement peintes à la bombe si nécessaire dans une couleur identique au plastique intérieur.
Placement des perches naturelles à l’aide des œillets et crochets. Système très pratique pour un démontage aisé et rapide. Les branches en bois naturel, à 3 points d’attaches pour une bonne stabilité et un plus grand confort de l’animal perché, doivent être sciées sur un arbre vivant (ou tout fraichement abbatu par une tempête). Cela pour éviter l’introduction de parasite, souvent présent dans le bois mort. Il est mieux de prélever les branches avant de commencer le terra; quelques semaines ou mois avant le placement de sorte que le bois ai déjà séché (et travaillé dans le sens de la longueur). Inutile de les désinfecter ou de les passer au four : passer simplement un coup de brosse sous l’eau chaude suffit largement.




Montage de l’ensemble :
Les terrariums peuvent être rassemblés en plus ou moins grand nombre en fonction de la place disponible sur un socle, avec ou sans roulettes. Chaque bac, simplement déposé, est séparé des autres par des baguettes intercalaire de sapin de section 2x2cm.
Suite à de nombreuses questions récurrentes concernant la durée de vie de ces terra en MDF recouvert de plastique, je peux vous assurer que rien ne bouge et qu’au bout de nombreuses années tout est encore impeccable (bois et plastique). Et ce, malgré d’abondantes pulvérisations journalières sur la totalité du volume intérieur (côtés, plafonds, sol,…). Le fond du terra reste aussi étanche qu’un aquarium. Je reste juste attentif à ne pas asperger exagérément à travers les aérations (même si le bois à l’extérieur est bien vernis car ce dernier n’est jamais étanche à 100%).






Revenir en haut Aller en bas
Boomslang
Vieux grognon


Nombre de messages : 1675
Age : 40
Localisation : à la ferme trop... beaucoup trop
Nombre de serpents : je n'ai que 10 doigts!! De toute façon, je n'ai plus qu'une seule espece...
Nombre de concours gagné : 1
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Tutoriel: construction d'un terra étanche en bois MDF (part 2)   Jeu 19 Fév - 21:05

t'as pensé faire un tutoriel de décoration interieure? Laughing
bref, post interessant,utile et bien illusré...
Revenir en haut Aller en bas
marc928
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 54
Localisation : Plus loin que le nord
Nombre de serpents : 18
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Tutoriel: construction d'un terra étanche en bois MDF (part 2)   Jeu 19 Fév - 21:41

Salut,
Merci pour les compliments,

Pour répondre publiquement à un message privé:

"bonjour j'ai apprecié lire ton post sur les terras et j'aimerais connaitre 2 ou 3 trucs.
quel revetement plastique utilises tu ? et ou le trouves tu ?
pour le bois c'est quoi du MDF ? ou le trouve t-on ?
comment chauffes tu les terras ? le plastique ne bouge pas avec une lampe ceramique ?
je cherche comment realiser mes batteries de terrarium pour l'elevage de mes morelias."

Le plastic autocollant et le MDF se trouve dans la plupart des magasins de bricolage. Le MDF est un bois aggloméré très fin, pas vraiment cher et facile à travailler. J'aurais tendance à conseiller de couper le bois en boiselerie artisanale, où le travail sera plus soigné et les prix plus doux. C'est d'ailleurs la même chose pour la vitrerie, les grandes surfaces sont plus chères que les petits vitriers.
Pour le chauffage, j'ai écris spécialement un post, cela m'étonne que tu ne l'ai pas vu:
http://reptilia.forumpro.fr/materiels-installations-f36/tutoriel-construction-d-un-plafond-chauffant-artisanal-90w-t3277.htm

Je ne me sers jamais de lampe céramique car cela chauffe beaucoup trop fort à mon goût, déssèche l'atmoshère. De plus, il y a risque de brulure pour le serpent (il faut la protéger) et d'incendie pour les installations.
Revenir en haut Aller en bas
Stan
F O N D A T E U R
avatar

Nombre de messages : 8511
Localisation : Dans la jungle, loin de la bêtise humaine!
Nombre de serpents : 0,5
Nombre de concours gagné : personne vote pour moi....
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Tutoriel: construction d'un terra étanche en bois MDF (part 2)   Ven 20 Fév - 6:02

Vraiment interressant!!

Je mets en post-it!

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reptilia-forum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tutoriel: construction d'un terra étanche en bois MDF (part 2)   Ven 20 Fév - 20:26

Stan a écrit:
Vraiment interressant!!

Je mets en post-it!

Wink

dans ce cas , n oublie pas la part 1 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tutoriel: construction d'un terra étanche en bois MDF (part 2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tutoriel: construction d'un terra étanche en bois MDF (part 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» construction d'un terra...
» construction d'un terra pour pour pogona
» Construction Vivarium/Terrarium
» Construction d'un tour à bois en accéléré
» Projet 2008 : Construction d'une serre en bois.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia :: LE REPTILARIUM :: Matériels & Installations-
Sauter vers: