Reptilia
ATTENTION:

1) Te présenter avant de poster tu devras
2) Avant 10 posts aucune annonce (de vente) tu ne posteras
3) Rester courtois tu devras
4) En bon français tu t'exprimeras
5) Sans quoi au bout de 3 avertissements tu dégageras
6) T'inscrire pour ne pas être actif tu éviteras, sinon ton compte on supprimera.



 
AccueilgalerieRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Morelia tracyae.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
occidentalis
Jah Reptiles
avatar

Nombre de messages : 1117
Age : 34
Localisation : paris
Nombre de serpents : ???
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Morelia tracyae.   Mer 4 Nov - 20:50






1. Présentation/morphologie :

Morelia tracyae ou halmehara scrub python pour les anglophones, est une espèce très rare dans le milieu terrariophile, mais qui demande a être connue, tellement elle est intéressante.
Anciennement classée sous la sous-espèce Morelia amethystina tracyae, elle a été différenciée du complexe amethystina, et a été élevée au rang d'espèce en 2000.

Elle se différencie de son cousin améthyste, de par ses gros yeux oranges, et sa taille moindre, de l'ordre de 2.50/3.00 mètres, certains vont même jusqu'à 3.50 mètres.
Du fait de sa morphologie très "svelte" et de son cou très fin, la tête est bien démarquée du corps.

La coloration va du brun clair au brun foncé, avec des bandes ou taches plus sombre.









2. Répartition/biotope/mœurs :

Morelia tracyae est une espèce endémique, qui se trouve uniquement sur l'île d'Halmehara, elle même située dans l'archipel des Moluques, lui-même situé entre la grande île de Sulawesi, et la Nouvelle Guinée/Irian Jaya.




Île volcanique, Halmehara a une superficie d'environ 17000km°, en plus d'une population indigène indienne, l'île compte 180.000 habitants.
Elle est recouverte de forêts humides, où les tracyae, fortement arboricoles, vivent en parfaite tranquillité à la cime des arbres, où il trouve eau et nourriture toute l'année ; de fait, les tracyae ne descendent presque jamais au sol.

Totalement nocturnes, ils restent bien cachés la journée.
Ils se nourrissent exclusivement de chauve-souris géantes, qui fourmillent dans ces îles, parfois complétées par quelques volatiles ou rongeurs imprudents.

Quelques images de l'île :










3. Maintenance :

Très peu d'informations à se sujet, néanmoins de par sa zone de répartition, on peut en déduire une maintenance proche de celle de Morelia viridis.
Soit un gradient thermique de 26 à 30°C et une humidité relative élevée de l'ordre de 80% avec des pulvérisations quotidiennes recommandées.

Morelia tracyae n'étant, à ma connaissance, pas encore reproduit en captivité, on ne trouve que des spécimens prélevés dans leur milieu, avec toute les complications que cela implique : anorexie, parasitose interne/externe.... etc.... il faudra donc choisir des individus bien acclimatés et/ou jeunes. (les jeunes étant plus enclins à l'acclimatation).

Les tracyae sont dénués d'agressivité et il est tout à fait possible de manipuler des spécimens fraichement importés. Il faut cependant se méfier des dents qu'ils possèdent, étant, comme chez toutes les espèces arboricoles, longues et effilées.

Cette espèce étant très "timide" et très disposée au stress, il faudra éviter toutes manipulations inutiles, et leur fournir un espace très "touffu" avec une cachette en hauteur. Leur terrarium ne sera pas trop grand, ils seront moins stressés dans un petit espace, où ils se sentiront plus en sécurité.

Au niveau alimentation, les spécimens bien acclimatés, mangent sans problème des rongeurs, tandis que les individus plus difficiles se nourrissent de poussins ou autres volatiles.
Là encore, il faut éviter de stresser Morelia tracyae en insistant s'il refuse de manger, il n'est pas rare que des spécimens jeûnent pendant plusieurs mois.

Néanmoins, tout cela devrait s'arranger avec des spécimens nés en captivité....


quelques photos :






(photo et spécimen de matt)


(photo et spécimen de matt)





4. Reproduction:

Là aussi aucune donnée sur ce sujet, les variations de températures été/hiver, dans leur biotope, sont infimes, il faudra donc veiller à reproduire les saisons sèche et humide ainsi que les bonnes durées d'éclairage, pour espérer obtenir une reproduction.





5. Conclusion :

Une superbe espèce donc, curieuse et bonne grimpeuse, un rêve qui devient réalité en fait : la beauté de l'améthyste avec la docilité et une taille modeste en plus.

Mais, du fait de sa faible superficie, et de ses ressources en minéraux de toutes sortes, l'île d'Halmehara est aujourd'hui surexploitée. Les mines, l'agriculture, la prospection du bois, et l'explosion démographique, vont bientôt contraindre Morelia tracyae à disparaître comme il a toujours vécu : discrètement et sans bruit....
Revenir en haut Aller en bas
Quentin G.
fan's club morelia
avatar

Nombre de messages : 1141
Age : 21
Localisation : Nantes(44)
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Morelia tracyae.   Mer 4 Nov - 21:25

La derniere phrase est a la fois belle et horrible... pale

Chouette fiche cela dit!!
Revenir en haut Aller en bas
occidentalis
Jah Reptiles
avatar

Nombre de messages : 1117
Age : 34
Localisation : paris
Nombre de serpents : ???
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Morelia tracyae.   Sam 23 Jan - 18:37

eratum: les tracyae ne sont pas si aimable qu'il n'y paraissent, finalement..... Laughing

bon c'est sur que comparer a du bar-neck, c'est tres gentil, mais qu'ont ont les derange un peu trop, il n'esite pas a taper....
bon pour l'instant, j'ai reussi a esquiver les attake du male facilement, la femelle a presque failli me dechirer.....gare au mains maitenant! Laughing

mais c'est bien, l' agressivité finalement normale pour ce genre d'animale est un signe de bonne santé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Morelia tracyae.   Dim 24 Jan - 2:14

salut a tous, juste une question, quel est clairement le comportement et le caractere du tracyae, car j ai flashé dessus mais bien comme il faut donc a mon avis je vais commencer a mettre des petits neuros dans ma tirelire, Smile
Revenir en haut Aller en bas
occidentalis
Jah Reptiles
avatar

Nombre de messages : 1117
Age : 34
Localisation : paris
Nombre de serpents : ???
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Morelia tracyae.   Dim 24 Jan - 15:45

et bien sur du tracyae sauvage, et il n'y a pour l'instant que du sauvage, tout prend tout les defaut de tous les serpents et ta un tracyae!

non sans dec, les secimens sauvages, non que leur immence beauté pour eux, tout le reste est difficile,

mannipulation difficille (un tracyae sa ne se manipulle pas. une manipullation peu correspondre a 3mois de jeun cher certain specimens) moi je les ai pri en mains qu'une seule fois a leur arrivé ya 3mois.
caractere difficille (certain diront placide, moi je dit qu'il sont paraliser par la peur!, et que quand il arrive a la surmonté il n'esite pas a se defendre)gerable quand meme comparer a du vrai amethiste qui te saute a la gorge des que t'entrouve le terra! Laughing
mourrissage difficille (un jeun de 6 mois, c'est banal pour ce genre d'individu, certains specimens ne mangeront que du poussin vivant...toutes leur vie....)
maintient obligatoire d'une humidité raltive elevé difficille (la aussi la peau tres delicate des tracy ne resitera pas longtemp a un defaut d'humidité)

aucune garantie sur les specimens sauvage, tu peu payer un serpent 500e pour qui claque 1 semaine apres sont arrivé cher toi....

voila je ne veux pas te decourager en disant cela, ni douter de tes conpetences, mais je dirais qu'une experience avec des sauvages est recomander, pour memer
a bien l'elevage du tracyae, enfin moi ca ma bien servie, en tous cas....

mais tu peu tomber sur des specimens bien acclimater qui n'aurons aucun probleme, je te conseil de chercher des specimens tres tres jeunes....et de restpecter a la lettre
leur condition de maintiens (mal connu a l'heure actuel d'ailleur)
Revenir en haut Aller en bas
Korr'/
Membre régulier
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 20
Localisation : Rennes, alentours
Date d'inscription : 29/05/2012

MessageSujet: Re: Morelia tracyae.   Sam 23 Fév - 8:38

Bon, je vois que ça date de janvier mais je sais pas quel janvier de quelle année Very Happy
Donc j'up !
Y a-t-il eu une avancée des connaissances et peut-être même des NC ?
Car tous les forums sur lesquels je tombent ont des topics relativement anciens...
L'espèce a été abandonnée ?
Revenir en haut Aller en bas
BAR-NECK
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 4747
Age : 47
Localisation : somme 80
Nombre de serpents : quelques boÏdés
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Morelia tracyae.   Sam 23 Fév - 10:42

Plus de news depuis bien longtemps ...

Rien d'évident avec cette espéce en tout cas !!!

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Korr'/
Membre régulier
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 20
Localisation : Rennes, alentours
Date d'inscription : 29/05/2012

MessageSujet: Re: Morelia tracyae.   Sam 23 Fév - 10:58

C'est bien dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchafed
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 39
Localisation : ..........en France....
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Morelia tracyae.   Sam 23 Fév - 15:20

Divers oeufs qui n'ont rien donné....

Seuls NC dont j'ai pu avoir eu vent : dans un programme de recherche en partenariat avec WCS et IUCN...pas de photos pour l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Morelia tracyae.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Morelia tracyae.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morelia Tracyae
» Private Ophidian Captive Conservation Association
» Morelia tracyae, F1, femelle
» Le genre Morelia
» Morelia Viridis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia :: PYTHONINES :: Fiches d'élevage-
Sauter vers: