Reptilia
ATTENTION:

1) Te présenter avant de poster tu devras
2) Avant 10 posts aucune annonce (de vente) tu ne posteras
3) Rester courtois tu devras
4) En bon français tu t'exprimeras
5) Sans quoi au bout de 3 avertissements tu dégageras
6) T'inscrire pour ne pas être actif tu éviteras, sinon ton compte on supprimera.



 
AccueilgalerieRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Légendes reptiliennes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lilliaOoo
Grande pédagogue
avatar

Nombre de messages : 4969
Age : 38
Localisation : Paris. 60, de temps à autre.
Nombre de serpents : 4 -_-"'
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Légendes reptiliennes...   Jeu 18 Nov - 23:01

Toute espèce animale a sa propre légende, ou SES propres légendes. Par exemple, la principale concernant les papillons et leur apparition sur terre, est intimement liée au règne reptilien... J'en ferai un post si cela intéresse certains.

C'est joli, souvent, outre le fait d'agrémenter notre culture générale en termes de reptiles.

Aimant depuis petite cet aspect 'contes et histoires', je nourrirai certainement le thread régulièrement. J'espère que je ne serai pas la seule. : )


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Here is the deepest secret nobody knows, here is the root of the root and the bud of the bud and the sky of the sky of a tree called life; which grows higher than the soul can hope or mind can hide, and this is the wonder that's keeping the stars apart...
I carry your heart. I carry it in mine.
E.E. CUMMINGS
Revenir en haut Aller en bas
lilliaOoo
Grande pédagogue
avatar

Nombre de messages : 4969
Age : 38
Localisation : Paris. 60, de temps à autre.
Nombre de serpents : 4 -_-"'
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Légendes reptiliennes...   Jeu 18 Nov - 23:10

La légende du Graoully





Je suis née et ai grandi en bonne partie à Metz, en Lorraine. C'est certainement la première légende reptilienne à laquelle j'ai été 'confrontée'.

Il y a bien longtemps de cela, dans la cité messine, un dragon effroyable semait la terreur, l'épouvante et la mort. On le voyait planer au crépuscule par delà les contrées mosellanes, rasant les toits des bourgades, ses ailes dentelées déployées, l'œil vif, rouge et brillant, prêt à fondre sur sa proie. Les habitants le nommèrent le Graoully, de l'allemand 'graulich', qui signifie terrifiant. Un reptile gigantesque incapable de se déplacer sur terre tant ses pattes étaient courtes, mais non dépourvues de griffes, un corps recouvert d'écailles vert brun que nulle flèche et nul javelot ne pouvait transpercer. Ce monstre hideux s'offrait chaque soir en festin quelques habitants imprudents. Il survolait la cité, faisant claquer au vent ses larges ailes ciselées, la gueule ouverte, prêt à saisir, entre ses puissantes mâchoires pourvues de deux rangées de crocs acérés, la chair d'un innocent promeneur.


(Au dessus, dans la crypte de la Cathédrale de Metz, le Graouilly soit disant 'empaillé'; une vraie fascination chez les touristes.)


Infaillible monstre que celui-là. Rien ne semblait pouvoir le vaincre. Les pointes d'acier et les armes du plus robuste métal se brisaient sur sa carapace comme de ridicules jouets en bois. Seule l'eau semblait inspirer à ce monstre quelque crainte...Au IIième siècle, Clément arriva de Rome pour apporter la Bonne Parole et l'Evangile en lieux et places de cultes impies. Cet homme d'Eglise, dont la renommée n’était plus à faire, accomplissait de nombreux prodiges.

Ainsi, un jour qu’il priait sur les hauteurs de Gorze, (y'a une jolie maison de retraite, là-bas ^^) l’empreinte de ses genoux resta gravée dans la pierre. Un autre, il ressuscita la fille d’un gouverneur. Il prêchait sur les places publiques et son auditoire était considérable. Néanmoins, les messins avaient toujours en tête ce Graoully qui décimait la population.Un jour, un légionnaire alla trouver celui que l'on nommait désormais Saint Clément et lui dit en ces termes : " Puisque tu fais des choses si merveilleuses, tu pourrais bien nous débarrasser du Graoully. " Saint Clément, sensible aux désastres du monstre et au désarroi de la population, se rendit seul dès le lendemain matin auprès de la tanière du Graoully. Le monstre avait élu domicile dans un amphithéâtre romain abandonné depuis des années, et dont les pierres étaient infestées de serpents de toutes tailles et de tous venins. Saint Clément avançait lentement sans arme vers le repère du dragon sous le regard inquiet, éberlué et craintif de la population restée à l'écart. Soudain, les serpents se dispersèrent en sifflant horriblement, et le Graoully, immense, hideux, surgit de son trou, se dressant de toute sa hauteur devant Saint Clément, prêt à frapper.Serein, Clément ne recula pas. Fixant froidement le Graoully dans les yeux, il tendit alors la main vers le monstre qui, surpris, parut hésiter longuement. Saint Clément jeta alors son étole au cou du dragon. L’étole s’accrocha aux écailles, et s’enroula autour de la gorge du Graoully. Saint Clément serra très fortement le nœud et traîna le gigantesque reptile jusqu'aux bords de la Seille, avant de le jeter tant bien que mal dans l'eau. L'eau bouillonna longuement tandis que le Graoully tentait de se débattre. Il ne pu déployer ses ailes pour s'échapper et disparu dans les profondeurs du fleuve pour toujours.Ainsi périt le monstre sanguinaire de la cité de Metz.

Bien que disparu dans les profondeurs du fleuve, le Graoully reste vivant aujourd'hui encore en Moselle... Son souvenir ne s’est pas noyé dans la Seille comme ce dernier ; ainsi des générations d'enfants messins peu sages (ou juste impressionnables, comme moi ) ont entendu parler du terrible dragon, qui a même donné indirectement son nom à une célèbre rue de Metz : la rue Taison, (très jolie rue piétonne avec de bien jolies boutiques aujourd'hui les filles^^). Médiévale d'aspect, toute en pente...

Celle-ci doit son appellation à la légende du Graoully, car au 2° siècle, les habitants de cette rue n'osaient sortir le soir, et même en journée ils se disaient à voix basse: " Taisons, taisons nous, voilà le Graoully qui passe ! "


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Here is the deepest secret nobody knows, here is the root of the root and the bud of the bud and the sky of the sky of a tree called life; which grows higher than the soul can hope or mind can hide, and this is the wonder that's keeping the stars apart...
I carry your heart. I carry it in mine.
E.E. CUMMINGS
Revenir en haut Aller en bas
Hermann
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Légendes reptiliennes...   Ven 19 Nov - 21:13

chelou de la part des habitants Suspect surtout par rapport à la dernière phrase
merci beaucoup de nous faire partager ces légendes Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reptiles-zoo.com
chamaeleo gracilis
Membre
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 19
Localisation : devant mon ordinateur ^^
Nombre de serpents : un P.Sebae juvénile
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: Légendes reptiliennes...   Ven 24 Déc - 0:33

Merci Very Happy
c'est une belle histoire,et tres utile pour efrayer les enfants pas sages
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légendes reptiliennes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légendes reptiliennes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Guides Noirs et Histoires et Légendes Noires (Tchou)
» Le Grand Méchant Loup, des légendes aux réalités
» Rayons de soleil aux Légendes Celtiques (p1,2,6,7 NEW p14 !)
» Daena des Légendes Celtiques (09/05/09) A vendre NEW p 16 !
» Site des légendes Celtiques !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia :: LE REPTILARIUM :: Discussion générale terrario.-
Sauter vers: