Reptilia
ATTENTION:

1) Te présenter avant de poster tu devras
2) Avant 10 posts aucune annonce (de vente) tu ne posteras
3) Rester courtois tu devras
4) En bon français tu t'exprimeras
5) Sans quoi au bout de 3 avertissements tu dégageras
6) T'inscrire pour ne pas être actif tu éviteras, sinon ton compte on supprimera.



 
AccueilgalerieRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Boa constrictor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hermann
Membre


Nombre de messages: 90
Age: 18
Localisation: Gironde
Nombre de serpents: un certain nombre
Date d'inscription: 30/08/2009

MessageSujet: Boa constrictor   Lun 21 Mar - 19:37

je met ma fiche perso :

BOA CONSTRICTEUR

1. Nom scientifique: Boa constrictor

2. Sous-espèces:

 Boa constrictor amarali


 Boa constrictor constrictor


 Boa constrictor imperator


 Boa constrictor ortonii


 Boa constrictor sabogae


 Boa constrictor longicauda


 Boa constrictor occidentalis


 Boa constrictor orophias


 Boa constrictor sigma



 Boa constrictor nebulosa



3. Taille:

De 1.20 m pour un boa constrictor imperator de l’île Hog jusqu’à 3 m environ pour un boa constrictor imperator colombien.

4. Répartition géographique:

Le boa constricteur vit dans une zone de répartition très vaste allant du nord du Venezuela au nord du Mexique, en passant par les îles Hog, petites Antilles, et au large du Honduras, Belize, Nicaragua, crawl cay, caulker cay, Trinidad …
Ce serpent a conquis beaucoup de biotope qui sont la forêt tropicale, les plaines, les régions légèrement arides du Venezuela avec la sous-espèce boa constrictor occidentalis.

5. Mode de vie:

Le Boa constricteur est un serpent nocturne à tendances crépusculaires qui aime grimper et nager.

6. Comportement:

Ce serpent n’est pas réputé agressif, cependant les juvéniles sont en général un peu mordeur mais se calment assez vite avec des manipulations bien effectuées. Les sous-espèces boa constrictor occidentalis, nebulosa et ortonii sont d’un tempérament nerveux et vifs de nature, il peut y avoir tout de même quelques exceptions comme toutes les espèces.

7. Statut:

Le Boa constricteur est soumis à l’annexe II de le C.I.T.E.S et annexe B de la convention européenne. Sauf pour la sous-espèce Occidentalis qui est présente en annexe I de tous les décrets, donc soumise au CDC (Certificat De Capacité) et à l’AOE (Autorisation d’Ouverture d’Etablissement). Il y a également, pour toutes les autres sous-espèces, une réglementation supplémentaire qui indique qu’il faut être titulaire du CDC et de l’AOE dans le cas où l’on possède plus de trois boas et pour l’élevage et la vente à titre professionnel de ces espèces.

8. Configuration de l’élevage:

 Partie 1: juvéniles

Lors des naissances au sein de mon élevage, tous les nouveaux-nés sont placés individuellement, afin de faciliter la distribution de nourriture et contrôler leur état de santé, dans des boîtes plastiques de taille 60x40x40 cm dans une salle de nurseries avec un câble chauffant passant en-dessous, un néon (sans UVA-UVB) si la pièce n’est pas assez éclairée. Dans les boites, il y a du sopalin ou du papier journal comme substrat, une coupelle d’eau pour s’abreuver et se baigner lors des mues et une cachette. Les conditions de températures seront identiques aux adultes mais l’hygrométrie devra être un peu plus élevée pour faciliter les mues.

 Partie 2: adultes

Les adultes seront également séparés pour les mêmes raisons que les juvéniles et également contrôler les reproductions. Ils seront placés dans des terras de dimensions variable, un 80x40x60 cm pour un juvénile ayant un taille comprise entre 60 cm et 1m, de 100x50x80 cm pour un spécimen de 1 – 1.50 m, de 120x60x80 cm pour un spécimen de 1.50 – 2 m, de 140x70x70 cm pour un spécimen de 2 – 2.50 m et 160x80x60 cm pour un spécimen de plus de 2.50 m.
Les terrariums seront placés les uns sur les autres (en batteries) par 3 maxi sur un emplacement de rangements, seront équipés de néon luminescent, et de câble chauffant adaptés, de papier journal, d’une branche ou deux, d’une cachette et d’un abreuvoir dans lequel ils pourront boire et se baigner.


9. Conditions de maintenance:

 Températures diurnes:

Point froid à 26°C environ et un point chaud de 32°C environ. L’éclairage sera d’une durée de 12h en plein été.

 Températures nocturnes:

Point froid à 24°C environ et un point chaud d’environ 28°C.

 Hygrométrie:

Avec un habitat qui peut être tropicale humide, l’hygrométrie doit être en moyenne de 60 à 70%.

10. Entretiens des installations:

Les installations seront entretenues de la façon suivante :
les excréments, les mues et les éventuelles proies régurgitées devront êtres retirés quotidiennement ainsi que le remplacement de l’eau et le nettoyage du récipient d’eau ou le papier journal si il est trop souillé. Les vitres devront êtres nettoyées de façon hebdomadaire avec le substrat si cela n’est pas fait avant. Le nettoyage complet des installations (nettoyage des terrariums et de leurs accessoires) sera fait tous les 3 mois environ avec une solution d’eau de javel. Sachant qu’il faudra sûrement acheter des ampoules, néons et ballasts de rechanges pour faire un stock de secours.

11. Nourriture:

La nourriture du Boa constricteur est composée de souris, rats d’une grosseur ne devant pas dépasser le diamètre le plus grand du corps du serpent. Les prises de nourriture seront faites de la manière suivante: les femelles juvéniles seront nourris une fois tous les 10 jours environ, les mâles juvéniles tous les 15 jours environ, les femelles adultes tous les 15 jours environ et les mâles adultes toutes les 3 semaines voir tous les mois pour les plus grand. Les proies (mortes) seront données de préférence la nuit à l’aide d’une pince (au cas où…). Les spécimens les plus récalcitrants seront gavés si ils commencent à maigrir.

12. Reproduction:

 Maturité sexuelle:

La maturité sexuelle est atteinte à l’âge de 3 – 4 ans environ, mais peut aller jusqu’à 5 ans pour boa constrictor amarali.

 Sexage :

Il est déconseillé pour un débutant de pratiqué le sexage, qui, mal exécuté, peut endommager l’appareil reproducteur du spécimen manipulé.
Cela est assez facile chez cette espèce, elle consiste à appuyer son doigt sur la face ventrale au niveau du cloaque tout en le glissant vers le bout de la queue

 Mise en présence des copulateurs:

Il faut mettre les copulateur en présence vers mi septembre jusqu’à fin octobre au plus tard. Il semble également que les femelles boa constrictor constrictor soient plus consentantes à se reproduire lorsqu’il y a plusieurs mâles mais diminue le fait de savoir quel(s) mâle(s) a (ont) transmis son (leur) gène(s) et en plus les terrariums ne seront pas assez grands pour accueillir une femelle et plusieurs mâles (même de petites tailles).

 Période de repos (hivernation):

Vers mi novembre, on abaisse le temps d’éclairage de deux heures tous les 3 jours environ et on donne des proies de manière plus espacé et plus petites, jusqu’à atteindre les valeurs de 22 à 28°C le jour et 22 à 26°C la nuit pendant 2 mois (décembre et janvier).Ensuite on revient au conditions normales , graduellement, mi février et on sépare le couple lorsque l’on voit qu’il y a eu fécondation, ou que l’activité d’accouplement cesse.

 Gestation:

Lorsque la femelle est féconde, on diminue la taille des proies, on espace les distributions de nourriture et on installe un point chaud à 35°C. La gestation dure de 4 à 8 mois en fonction de la taille de la femelle et du nombre de petits qu’elle attend (même si ce dernier facteur est peu déterminant).

 Naissance:

Plusieurs jours avant la mise bas, la femelle va avoir de plus en plus de contractions et elle va faire des va-et-vient pour trouver un bon endroit. Légèrement humide dans un coin du terrarium. Le nombre de petits va de 10 à 60 environ pour les grandes femelles.

 Soins des juvéniles:

Lorsque les petits naissent il faut les laisser faire tout seul sauf si ils ont du mal. On les placent dans des bacs comme indiqué dans la partie «8.Configuration de l’élevage: /Partie 1: juvéniles ». Pour leur premier repas il faut attendre qu’ils est mués, et suivre les recommandations du chapitre 11 (nourrissage).

13. Maladies et soins:

 Quarantaine:
La quarantaine consiste à isoler un spécimen malade ou un nouvel arrivant, qu’il soit adulte ou juvénile.
Il faut un bac propre équipé du même système de chauffage et d’éclairage mais pas avec les mêmes conditions de températures et d’hygrométrie, qui seront adaptés aux soins qui leur seront procurés (pour les spécimens malades seulement).Il y aura un bac d’eau lavé tout les jours ainsi que le journal et la cachette qui seront également nettoyés quotidiennement.

Revenir en haut Aller en bas
 

Boa constrictor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» boa constrictor
» Boa constrictor amarali
» yeux du boa constrictor
» Quelques questions sur le BOA Constrictor Imperator
» Boa constrictor imperator

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia :: BOÏNES :: Fiches d'élevage-