Reptilia
ATTENTION:

1) Te présenter avant de poster tu devras
2) Avant 10 posts aucune annonce (de vente) tu ne posteras
3) Rester courtois tu devras
4) En bon français tu t'exprimeras
5) Sans quoi au bout de 3 avertissements tu dégageras
6) T'inscrire pour ne pas être actif tu éviteras, sinon ton compte on supprimera.



 
AccueilgalerieRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Royal17
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2853
Age : 35
Localisation : Arles
Nombre de serpents : 1
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Lun 30 Jan - 18:26

Salut Lucas, c'est sympa de faire profiter quelqu'un de ces travaux.

Une simple question: pourquoi les faire en contreplaqué? c'est cher comme bois alors que tu pourrais t'en srotir pour moins cher soit avec un autre type de bois soit avec d'autres matériaux. Il y a une application particulière avec tes terras hormis la robustesse du contreplaqué?

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Dernière édition par Royal17 le Lun 30 Jan - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Lun 30 Jan - 19:52

Hello,

Comme j'aurais aimé pouvoir profiter d'une offre comme cela, et que j'ai l'opportunité de le faire, je propose ce "stage" à qui sera intéressé.

Pour ce qui est du bois, je viens de faire sur un forum suisse, un tuto montage terrarium avec un comparatif d'un peu tous les bois disponibles sur le marché et abordables. Le contreplaqué phénolysé est celui qui a les meilleures performances pour mon utilisation. Il est étanche, ce qui sera un impératif dans mes nouvelles installations, étant donné qu'une grande partie seront plantées avec des bassins intégrés, il est relativement léger pour sa robustesse, c'est un bois très dur, qui ne bouge presque pas, et qui ne travaille pas si on prête quelques attentions... Donc il convient parfaitement à l'utilisation que j'en fais.

J'espère t'avoir répondu.

Revenir en haut Aller en bas
gégérep
Membre confirmé
avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Lun 30 Jan - 20:04

Salut dommage que je ne sois pas du coin ça aurait été avec plaisir .
J'ai un petite question à propos de la résine époxy, la où je bossais avant on utilisait de l'epoxy 5052 (utilisé pour l'aéronautique et l'automobile de compétition)ma question est :
Même ci elle n'est pas alimentaire une fois polymérisée elle ne dégage plus de vapeur toxique, faut il obligatoirement une résine alimentaire.
La résine polyester est elle plus adaptée?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Lun 30 Jan - 20:05

Je propose la création d'un autre post sur le matériel. Si le team modo-admin le veut, je peux rapporter le petit tutoriel que j'ai fait pour l'autre forum... (en fait assez conséquent).

Royal17 : Voilà c'est chose faite. A toi de jouer pour le tuto post le dans cette section on le transformera en post it.
Revenir en haut Aller en bas
Royal17
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2853
Age : 35
Localisation : Arles
Nombre de serpents : 1
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Proposition de "stage terrarium en Suisse"   Lun 30 Jan - 21:22

Edité

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Mar 31 Jan - 8:07

Bonjour à tous,

Suite à diverses demandes, je me permets d'essayer de faire ici un petit tutoriel pour les nouveaux, comme les plus anciens, avec quelques lignes directrices, pour le choix d'une installation.... Je vais essayer de présenter de manière objective ce qui se fait et ce qui est possible, au travers de quelques questions à se poser....

Je n'ai en aucun cas la vérité absolue et ce post se veut être une offre de ce que j'ai pu essayer durant bientôt deux décennies. Le sujet des racks n'y est qu'effleuré, étant donné que permis sous quelques conditions strictes en Suisse.


1) Pour qui est-ce que je fais une installation?

Cette question devrait être la première à avoir une réponse. En effet, je déconseille toujours de commencer par: J'ai tant de place, que puis-je y mettre.... Parce que si dans certains cas, les dimensions correspondront tout à fait selon les normes en vigueur (Pour la suisse, pour rappel, voir la LPA et OPAn sous http://www.bvet.ch), souvent, elles ne correspondront qu'aux valeurs minimum pour un spécimen adulte.

Pour ceux qui ont déjà une installation et qui aimeraient y mettre quelque chose, prenez bien garde à ce que votre installation corresponde bien aux dimensions pour un ou plusieurs spécimens adultes.

En plus de donner les dimensions légales minimales par espèce (un petit calculateur chez nos collègues suisse-allemands là: http://kl.schlangenforum.ch/) cette question définira le type d'installation que l'on voudra.

Ceci nous dirigera dans différentes grandes catégories de conteneur pour la terrariophilie:

1) Le verre

Comment?
en différentes épaisseurs 2mm ->25 ou 20mm pour de très gros aquariums.

Pour quoi?
Il s'adapte à merveille à tout type de terrariums. Il est, une fois correctement posé avec joints de silicone, parfaitement étanche, et permet de réaliser tous les types de bacs.

Le prix:
Peut varier d'un menuisier à une grande enseigne. On peut compter, pour du 4mm d'épaisseur, raisonnablement une trentaine d'euros du m2 découpé brut chez un menuisier, ainsi que chez certaines enseignes (grands magasins de bricolage). Il reste l'un des matériaux relativement chers.

Le poids:
Nous sommes à un poids de 2500kg/m3 pour ce matériel.

La conductivité:
Il conduit extrêmement bien: (valeur de 0.8 (propension à la conductivité) donc un très mauvais isolant!!

Comment je le travaille?
Principalement en collage avec du silicone d'aquarium. Il y a une préparation spéciale à faire lors de l'encollage et tout le monde ne peut pas s'improviser constructeur d'aquariums. Pour les terrariums, le travail, s'il est un tout petit peu moins rigoureux (notamment pour les terrariums arides), il nécessite un certain savoir faire et matériel (diamant, mêches spécifiques, etc).

Est-ce que cela vaut la peine?
Fait soi-même? A moins d'une certaine expérience, non. Clairement pas.
Acheté? si on est pas trop regardant sur l'amplitude thermique entre le jour et la nuit (déperdition de chaleur due à la conductivité du matériau), ou qu'on a un moyen d'isoler le bac, alors oui, très clairement. De grandes surfaces proposent des ensembles très accessibles. Attention à la fragilité de ce matériau!! Cela reste, avec le poids, son point le plus négatif....

2) L'OSB
L'Oriented Strand Board, soit panneau à lamelles orientées.
Il existe les suivants:
● OSB 1 : panneau pour usage général en milieu sec
● OSB 2 : panneau travaillant utilisé en milieu sec
● OSB 3 : panneau travaillant utilisé en milieu humide
● OSB 4 : panneau travaillant sous contrainte élevée en milieu humide

Comment?
en différentes épaisseurs 12mm ->24mm.

Pour quoi?
Il s'utilise principalement pour des installations arides à tempéréres. Je ne conseillerai pas forcément son utilisation pour des terrariums de type humides et SURTOUT PAS, pour tout ce qui est immergé. En effet, ce bois, même s'il est traité, par expérience, vieillit relativement mal au contact des écarts de chaleur et surtout de degrés élevés d'hygrométrie. Il faudrait alors dépenser en laques et résines pour protéger, et à ce prix, on se retrouve dans une nouvelle catégorie de matériaux plus adaptés...

Le prix:
Variable selon les enseignes. Considéré comme un matérieau bon marché. On navigue entre un peu moins d'une dizaine d'euros au mètre carré jusqu'à une vingtaine, en suivant l'épaisseur bien sûr. Plus épais = plus cher. Il vaut parfois la peine d'acheter des panneaux complets plus grands et de les travailler soi-même... Le prix s'en ressent.

Le poids:
Nous sommes à un poids de 750-1000kg/m3 pour ce matériel.

La conductivité:
Il conduit extrêmement bien: valeur de 0.150-02 suivant le type de bois utilisé. Donc isole relativement bien.

Comment je le travaille?
C'est un bois facile à travailler. On peut le visser, l'encoller, le clouer... Bref un peu tout. Attention cependant au fait qu'il ne supporte que mal les démontages et remontages. En effet, les fibres internes du panneau peuvent se décoller et laisser tourner la vis dans le vide entre autres. Pour le retravailler, envisager un léger encollage ou l'utilisation de chevilles voire de tampons.

Est-ce que cela vaut la peine?
Fait soi-même? Oui. C'est souvent le matériel utilisé pour faire son premier terrarium...! Il est bon marché, relativement résistant, sous réserve des quelques points mentionnés ci-dessus. Si on un tout petit peut de matériel (scie circulaire, scie sauteuse, etc), il vaut même la peine d'acheter les plus grands panneaux et les débiter soi. Mais il faut un petit savoir faire pour avoir des découpes propres. Sinon voir ce qui suit....

Acheté? Des panneaux précoupés selon ses dimensions choisies oui! Le faire faire par quelqu'un... N'oubliez pas qu'il s'agit d'un des matériaux les moins cher, regardez quand même le rapport entre le prix qu'on vous propose, et le prix du matériel. Vous serez parfois surpris des marges que prennent les gens là dessus...

3) Le contreplaqué
Que ce soit du peuplier, du bouleau... Bref, tout ce qui est contreplaqué.

Comment?
en différentes épaisseurs 12->80mm.

Pour quoi?
Il s'adapte à merveille à aux terrariums arides à semi-arides. Le contreplaqué, s'il n'est pas retravaillé avec résine et/ou laques, ne résiste pas du tout à l'humidité ou aux trop grands écarts de température.

Le prix:
Peut varier suivant l'enseigne. C'est un des matériaux considérés comme cher.

Le poids:
Nous sommes à un poids de 400-500kg/m3 pour ce matériel.

La conductivité:
nous sommes dans les 0.130-0.200

Comment je le travaille?
C'est, pour le contreplaqué, le bois que j'ai personnellement le moins travaillé. Ceci du aux différentes épaisseurs de matériaux, qui se décollent en utilisant des vis. Il nécessite presque systématiquement un pré forage pour être fixé. Qui plus est, ce bois, souvent brut, nécessite un laquage pour éviter qu'il ne travaille trop. Il bouge pas mal avec le temps, se cambre, bref... C'est vraiment vivant comme matériau, et nécessite d'en tenir compte lors de la réalisation de terrariums. Plutôt que de partir dans ce matériau, si vraiment on souhaite travailler avec des essences, autant prendre du massif.

Est-ce que cela vaut la peine?
Fait soi-même? A moins d'une certaine expérience, non. Clairement pas.
Acheté? si on est pas trop regardant sur l'amplitude thermique entre le jour et la nuit (déperdition de chaleur due à la conductivité du matériau), ou qu'on a un moyen d'isoler le bac, alors oui, très clairement. De grandes surfaces proposent des ensembles très accessibles. Attention à la fragilité de ce matériau!! Cela reste, avec le poids, son point le plus négatif....

4) Le mélaminé
Matériau en feuilles fait de plusieurs strates de particules de bois encollées les une aux autres, puis recouvert d'une mince couche de plastique laminée.

Comment?
en différentes épaisseurs 4mm - 50mm.

Pour quoi?
Il s'adapte à merveille à tout type de terrariums. Il est, une fois correctement posé avec joints de silicone, bien étanche. Je le déconseille fortement pour les parties immergées, étant donné qu'il ne résisterait pas à la pression de l'eau.

Le prix:
Il est comparable à l'OSB en matière de prix, bien qu'un peu plus cher. Il est disponible dans toutes les grandes surfaces de bricolage.

Le poids:
Nous sommes à un poids de 550-700kg/m3

La conductivité:
Il isole plutôt bien: valeur de 0.150-0.2000

Comment je le travaille?
Vissé, encollé avec des biscuits, bref, relativement facilement. Il pose les mêmes problèmes que l'OSB, en ce sens que le démontage et le remontage, trop de déplacements peuvent endommager les fibres composant le panneau, et rendre les fixations lâches avec le temps.... Donc à considérer si vous prévoyez de déménager beaucoup. Il est comparable en résistance aux meubles d'une grande firme de "faites-vous-même".... Si vous voyez ce que je veux dire.

Est-ce que cela vaut la peine?
Fait soi-même? Oui! Il fait partie du matériel qui a été très souvent utilisé jusqu'à la popularisation de l'OSB, qui l'a maintenant détrôné. Il est esthétiquement plus abouti que l'OSB en ce sens qu'il existe en différentes coloris. On peut également travailler les arêtes avec des chants qu'il suffit d'encoller à chaud (fer à repasser), qui donne l'aspect fini que beaucoup souhaitent.

Acheté? Si vous souhaitez un terrarium en mélaminé fait sur mesure, vérifiez encore une fois le prix de base et le prix du conteneur fini, on a parfois des surprises de taille encore une fois.

ATTENTION AVEC CE MATERIEL. De récentes études remettent en question la toxicité de la mélamine (composant de la couche extérieure du bois) par rapport aux organismes vivants. Chacun cherchera et trouvera ses propres réponses sur le net quant à ce sujet.

5) Les planches de bois massif
Le plus "noble" des bois en planches. Composé d'essences de bois (pin, bouleau, peuplier)

Comment?
en différentes épaisseurs 12mm-80mm.

Pour quoi?
Brut, utilisable pour les terrariums désertiques jusqu'aux terrariums semi-arides. Traité ou retravaillé en son intérieur (doublé) peut convenir à presque tout type de terrariums à l'exception de grands bassins.

Le prix:
Il est l'un des bois les plus chers.

Le poids:
Nous sommes à un poids moyen de 600kg/m3

La conductivité:
Il isole plutôt bien: valeur de 0.130 en moyenne

Comment je le travaille?
Vissé, encollé avec des biscuits, bref, relativement facilement. Il est plus résistant que les composés comme l'OSB ou les contreplaqués et autres mélaminés, étant donné que le bois est brut et massif. Attention si on travaille avec des planches relativement fines pour éviter de fissurer le bois... Mais il se travaille facilement.

Est-ce que cela vaut la peine?
Fait soi-même? Il faut bien réfléchir lors de la construction d'une installation en bois massif. Vérifiez que votre bois est bien sec, car le propre du bois massif, est qu'il travaille. Certaines grandes surfaces peuvent parfois vendre des planches dont le bois n'est pas tout à fait sec, et qui, avec le temps, risquent de travailler. Cela nécessite d'être pris en compte, surtout si vous travaillez "à brut" avec votre bois, donc directement soumis aux contraintes dans le terrarium et à l'extérieur. Cependant ce bois est "noble" en ce sens que son aspect extérieur est réelle. C'est un atout esthétique de plus. De beaux terrariums en bois massif ont un aspect vraiment réussi... Un plus dans votre salon ou salle à manger!

Acheté? Réalisé sur mesure, ces terrariums sont de loin les plus cher, de par le prix du matériel brut....

6) le contreplaqué phénolysé

Le bois utilisé en planches pour la réalisation de remorques, de place de jeux, etc... Il s'agit d'un bois composé de plaques compressées et recouvertes d'un film de phénol - formaldéhyde,

Comment?
en différentes épaisseurs 9mm-18mm. Il existe une version avec deux faces lisses, et l'autre une face lisse et l'autre rugueuse.

Pour quoi?
C'est un bois extrêmement résistant. Avec des angles siliconés correctement, il résiste parfaitement à l'eau. Du reste il est utilisé par certains aquariophiles (la forme de plateau de coffrage), pour la réalisation d'aquariums. Expérience personnelle d'une connaissance, une planche est restée quinze années à l'extérieur dans un climat plutôt humide, elle serait toujours utilisable.... Donc: Résistant! Il convient à toutes les réalisations.

Le prix:
Très cher. Comptez, en prix public, un départ un peu plus d'une trentaine d'euros / m2 en 12mm et cela peut monter jusqu'à passé EUR70.- le m2 suivant l'enseigne où l'on se rend.

Le poids:
Nous sommes à un poids moyen de 450-800kg/m3. C'est un bois qui est très lourd.

La conductivité:
Il isole plutôt bien: valeur de 0.0.150-0.200 en moyenne

Comment je le travaille?
Vissé principalement. C'est un bois extrêmement résistant qui répond très bien aux sollicitations que l'on peut en avoir en terrariophilie. Par contre, lors de son travail, au vu de sa dureté, il peut paraître comme un "tueur de lames" ou encore un "tueur de forets". Mais le jeu en vaut la chandelle, étant donné que ce bois peut être démonté, remonté, bref, il est l'un des plus résistants sur le marché actuellement.

Est-ce que cela vaut la peine?
Fait soi-même? Si on a les moyens de mettre pour acheter ce bois, il faut le faire. Il résiste très bien, son aspect noir ne fait que mettre en avant tout animal ou décoration à l'intérieur, il permet de très jolies réalisations, normalement apanage du verre (aqua-terrariums, paludariums) sans risquer quoi que ce soit pour sa solidité... Son bémol est le prix ainsi que le poids, on peut vite se retrouver avec un ensemble très lourd!

Acheté? Dans les terrariums réalisés sur mesure, il faut connaître un peu le prix pour savoir si cela vaut la peine d'investir là-dedans. Mais il sortira presque autant bon marché qu'un terrarium dans divers matériaux plastiques, et tout aussi résistant. Seul son poids le différenciera au niveau du pratique (sans parler de l'esthétique bien entendu!).

7) Le PVC

Comment?
Sous forme de plaque dense, souvent en 9mm en grande surface. D'autres existent. Je l'ai personnellement vu en brun ainsi qu'en blanc.

Pour quoi?
Le PVC est l'équivalent du verre, avec une meilleure isolation thermique, un poids moindre, mais un prix souvent plus élevé.

Le prix:
Un des matériaux, tous confondus les plus chers. Les premiers prix en grande surface tournent autour de plus de 70EUR du mètre carré (en Suisse), à une dizaine d'euros près. Souvent il n'est que sur commande, et ne se découpe pas dans les grands bricos et magasins du genre.

Le poids:
--- (Pas de données à ce sujet)

La conductivité:
--- (pas de données à ce sujet)

Comment je le travaille?
Je n'ai jamais eu l'occasion de travailler ce matériau. Il se collerait et pourraît être, moyennant certaines techniques, être vissé. Il n'est que très peu utilisé par les terrariophiles dans leur constructions, et souvent, se trouve sous forme de bacs issus de moulage proposés par certains fabricants.

Est-ce que cela vaut la peine?
Fait soi-même? N'ayant pas de recul sur ce matériau, je ne saurais vous conseiller. Si quelqu'un l'a déjà travaillé, sa contribution sera la bienvenue.

Acheté? Réalisé sur mesure, ils sont proposés par certaines grandes marques. Ils sont faciles à nettoyer, proposent un ensemble cohérent lors d'empilement de plusieurs conteneurs. Attention cependant à la robustesse de ces terrariums à vérifier à tout prix. Empilés vides, c'est une chose, une fois ajoutés quelques à quelques dizaines de kilos avec la déco et tout le reste, il faut être sûr de la solidité. Deuxième inconvénient, ils sont souvent réalisés dans des tailles standards.

Cool Le Sagex (polystyrène expansé)

Comment?
En plaques de souvent 50-60cm par 1mètre de long, épaisseur d'au minimum 3cm pour la construction de terrariums, jusqu'à 10cm d'épais.

Pour quoi?
Pour la construction de terrariums très légers, supportant l'humidité, mais ne pouvant accueillir de réalisations trop lourdes à l'intérieur. Idéal pour la réalisations de bacs de quarantaine, dont les paramètres sont extrêmement controlable, avec une facilité de lavage pour peu qu'on réalise quelque chose d'adéquat.

Le prix:
vendu au mètre carré, départ à environ trois euros (en 30mm d'épais), et en augmentant suivant l'épaisseur du sagex.

Le poids:
Extrêmement léger!!

La conductivité:
Il isole très bien, surtout qu'il est utilisé comme isolant...! entre 0.035 et 0.04....

Comment je le travaille?
Le sagex doit se travailler avec un cadre en bois (lattes - tasseaux) pour assurer la rigidité. C'est un matériel qui se colle principalement, étant donné sa fragilité.

Est-ce que cela vaut la peine?
Fait soi-même? Oui, dans un but bien précis. Ce matériau ne supporte pas de poids conséquent, et donc, ne peut être travaillé que dans un but de quarantaine ou de soins. La détention à long terme ne serait pas conseillée, si tant est que l'on souhaite avoir une décoration dans son terrarium. Si on souhaite juste avoir une branche, un bol d'eau, et éventuellement une cachette, ce matériau est fait pour vous! Ses qualités isolantes sont fantastiques, son poids également... Mais attention à la fragilité.

Acheté? Non. Je ne pense pas que cela vaille la peine d'investir dans un terrarium fait sur mesure en sagex. Au prix du matériel, lancez-vous dedans par vous même!

9) les panneaux isolants

Comment?
Ce sont des panneaux en alvéoles, en matière plastique transparent, dont sont composés certains toits de serres, ou encore certains jardins d'hiver. Ils existent sous différentes formes, différents coloris (transparents - transparents verts)

Pour quoi?
La réalisation de terrariums supportant l'humidité, d'excellente isolation, mais pas aussi résistants que du bois - verre. Ils sont l'intermédiaire entre le sagex et les matières de bois. Attention, leur dureté toute relative ne permet pas de grosses installations. A moins d'avoir des renforts prévus pour les parois et sols.

Le prix:
C'est un matériau accessible, mais qui, si on souhaite des armatures en aluminium, peut devenir relativement cher.

Le poids:
Je n'ai pas de données exactes, celles-ci dépendant du type de panneau. Mais ce matériau est léger étant donné qu'il est alvéolé, et donc composé principalement de très fines couches plastiques avec beaucoup d'air entre deux...

La conductivité:
C'est un matériau utilisé pour l'isolation, nous sommes donc en dessous des 0.1

Comment je le travaille?
C'est un matériel qui doit généralement être travaillé sur armature métallique, ou avec des profilés en aluminium. On le colle beaucoup, et les armatures se travaillent comme le métal. Les panneaux se découpent à la scie sauteuse, attention, cela se fend facilement.... Cela casse aussi....

Est-ce que cela vaut la peine?
Fait soi-même? Pour un terrarium bien isolé, avec des animaux plutôt arboricoles légers, avec une décoration aérienne pleine de plantes... Oui! J'ai vu des installations très réussies sur cette base. Mais le travail de ce matériau nécessite une certaine vision aboutie, et aura un certain coût. Cela se ressentira dans l'isolation et la stabilité climatique de votre terrarium au final. Mais cela à un prix.

Acheté? je n'en ai jamais vu proposés sur mesure. Le prix est relativement élevé de la matière brute, attendez-vous à un prix fini qui s'en ressente.

10) Les installations lourdes (placo plâtre - briques- béton-etc)

Comment?
Les matériaux de constructions "standards" pour la réalisation d'immeubles, maisons et consorts. Il en existe tout un tas que je laisserai ensemble, de par leur caractère exceptionnel d'utilisation en terrariophilie

Pour quoi?
Si vous habitez chez vous (comprenez que vous êtes propriétaires), que vous avez l'âme d'un très bon bricoleur, avec une vision d'ensemble complète et exacte (ces matériaux ne se démontant guère si on se plante), et que vous voulez réaliser de grandes choses.... C'est pour vous! Tout est faisable avec ces matériaux, et avec l'adjonction de l'un ou l'autre des matériaux déjà cités, vous pouvez réaliser de la pièce terrarium jusqu'au bassin pour raies d'eau douce de 12m3!

Le prix:
Ici, on ne compte plus le prix. L'investissement en temps et en argent sera DE TOUTE FACON conséquent.

Le poids:
Ah c'est sûr... Faut pas vouloir déménager après.....

La conductivité:
Bien monté avec de bons matériaux, vous aurez des terrariums Minergie...

Comment je le travaille?
Avec de la patience, du temps, et du savoir faire.

Est-ce que cela vaut la peine?
Fait soi-même? ici nous sommes dans le très haut de gamme. Ce sont des installations fixes, souvent dédiés à l'une ou l'autre espèce qui aura une place prédominante dans un élevage. Ces constructions fixes nécessitent un travail en amont titanesque, étant donné qu'une fois monté, on ne peut pas forcément démonter, il faudra plutôt casser...! Il faut en tenir compte et réaliser les plans sur mesure.... Et vérifiez bien que vous êtes plein pied chez vous, pas que le bac de vos crocodiles passent chez votre voisin du dessous.

Acheté? Vu ce que cela coûte en fait soi-même, vous avez intérêt à réfléchir à la pertinence d'une telle installation faite sur mesure.


2) Le conteneur

Par delà l'aspect légal des dimensions du conteneur, prenez en garde des quelques points suivants:

- Son poids...
Peut être voudrez-vous surélever votre terrarium. Ou le déplacer. Attention au poids lors de sa réalisation, qui pourrait nécessiter un socle sur mesure qui résistera à son poids, mais également de ne pas tomber ( lors de la réalisation d'ensembles avec milieu aquatique) dans la problématique du poids par rapport à la dalle du sol de chez vous! (je pense aux réalisations en briques entre autres, ou comprenant des aquariums). Essayez pour les très lourdes ou grosses installations, de les placer le long d'un mur porteur.

- Sa dimension....
En cas de déménagement! Quoi de plus désagréable de se rendre compte que son beau terrarium bien aménagé, qui tournait enfin, ne passe pas la porte de la pièce dans laquelle il est? Essayer d'éviter ce problème en amont en réfléchissant si vraiment vous voulez créer ce terrarium de 100cm de fond par 100cm de large et de haut. Surtout si vous devez déménager (Encadrement de porte lambda environ 75-80cm)...!

- L'électricité...
Vous installez le terrarium avec sa lampe HQI 150w et ses 5 néons, son câble chauffant, son brumisateur, ses thermostats, dans la même pièce où tournent machine à laver, votre ampli de guitarre 100w (même s'il est mis tout doucement), ainsi que dieu sait quel autre équipement.... Et les plombs pètent! Il doit y avoir une surcharge de votre système électrique. Ou encore un court-circuit.
Réfléchissez à toute l'installation électrique. Evitez un maximum les trois multi-prises branchées les unes aux autres, qui augmentent les risques d'incendie ou de surchauffe. Pensez à où vous l'installerez en fonction des prises murales et/ou en fonction du nombre d'appareils branchés.
Calculez également combien votre terrarium consommera. Cela pourra aussi éviter à certains une certaine déconvenue lors de la note de l'électricité et que Madame, ou Monsieur, découvre combien on doit payer pour le reptile ou le batracien dont ils ne voulaient pas....! Le fonctionnement régulier d'un terrarium coûte. Et cela peut se chiffrer.

- Le prix....
Comme mentionné dans le post précédent, tout à un prix quant on se lance dans une réalisation. Rien n'est plus détestable de se rendre compte que l'on explose son budget, malgré qu'on-avait-pensé-que-cela-coûterait-tant. Faites un budget pour votre installation. Cela vous donnera également la marge que vous avez en équipement et/ou décors. Je rappelle que si on veut un animal, on se donne les moyens de l'avoir. Pas question de jouer à l'économie au risque et péril pour ses pensionnaires.

- Le stress de l'animal dans le terrarium....
On veut tous avoir une magnifique installation. Mais est-elle vraiment adéquate par rapport à son occupant? Cette problématique est particulièrement valable pour les terrariums à plusieurs faces visibles. Plus il y aura de faces visibles, plus il faudra de cachettes pour votre animal. Plus vous diminuerez la surface de vision dans le terrarium, plus celui-ci vous semblera grand, et gardera le calme de son pensionnaire. Occultez quelques faces, ou travaillez avec le moins de faces visibles possible.

- l'humidité / chaleur.....
Votre terrarium exhalera chaleur et/ou humidité. Votre maison, s'il est dans un coin, et que vous n'aérez que rarement pour éviter de faire chuter la température, risque de beaucoup moins bien supporter que votre terrarium (où vous avez très bien laqué l'intérieur qui ne craint plus rien!). N'oubliez pas d'avoir soit suffisamment de ventilation autour de votre terrarium, ou alors que les aérations soient orientées de telle manière à éviter des ponts de chaleur et autres coins de condensation... J'ai déjà vu des murs moisir ainsi!

- Prenez le temps!
De demander sur un forum, de demander à un proche de métier manuel, ou un professionnel, ou simplement un amateur éclairé pour avoir quelques conseils. Les quelques instants que vous y consacrerez vous seront rendus par la suite en évitant de devoir démonter / refaire / bricoler. Un bon projet se réfléchit, se mature, se concrétise sur papier (ou support informatique) avant de prendre forme dans vos mains. Cela permettra d'éviter bien des éceuils. Pour ceux qui achètent tout prêt: comparez les prix et la qualité! Parfois un prix moindre ne vous garantira pas une qualité adéquate. Economiser c'est bien, surtout quand on le fait sur toute la durée d'exploitation du terrarium, et pas seulement à son achat.


3) La décoration

Je vais briser un mythe. La décoration est 100% personnelle et chacun à ses goûts... Pour autant que celle-ci corresponde aux besoins de votre pensionnaire. Tant que votre animal ne montre pas par son comportement, par son état physique une altération due à son environnement, vous êtes justes! La base légale est la même que pour les dimensions, vous pouvez vous y référer pour la dénomination exacte du décor qui doit correspondre à un animal...

Il y a plusieurs types de décorations, commençons avec

Les murs intérieurs du terrarium

- Murs bruts:
avantages: facile à nettoyer, compris dans la conception de base, pas de coûts supplémentaires. Suivant leur utilisation (milieux plus humides) ils peuvent mal vieillir.

- Utilisation de laques pour bois:
Avantages: Facile à nettoyer, meilleure longévité, coût moindre. Attention à mettre en avant les laques n'ayant, une fois séché, plus d'émissions de substances.

- Plaques à coller contre les murs (chêne liège, fibre de coco, Xaxim, etc):
Avantages: Rendu plus naturel, substrat intéressant lors de terrariums plantés. Attention au coût de certains de ces matériaux, tout comme la méthode de fixation. N'espérez pas avoir un terrarium stérile en utilisant ce type de matériaux (inadaptés à la quarantaine et/ou aux soins).

- Décor en sagex et finition colle de carrelage (ciment, béton, etc).
Avantages: rendu qui peut être très naturel. Le coût en temps est élevé à contrario de son prix. Ils nécessitent de savoir les réaliser et sont à durcir correctement suivant les espèces dans l'enclos (lourds, avec griffes). Le travail est relativement facile bien que salissant. Attention à bien laisser sécher et utiliser un matériel qui avec l'amplitude thermique du terrarium ne craquèle pas. Peuvent être teints dans toutes les couleurs.

- Décor finis avec une résine époxy ou résine polyester (Travail avec fibre de verre par exemple).
Avantages: une fois bien séché, extrêmement résistant, très facile à l'entretien. Le coût est élevé en temps et en argent. Le travail de ces matières nécessite un local extrêmement bien aéré (produits toxiques). Leur application doit faire preuve de certaines précautions (Certaines époxy font fondre le sagex, les émissions sont très nocives). Il faut s'assurer d'avoir une résine qui n'émet pas de vapeurs une fois séchée..! Ils peuvent être teints mais également travaillés avec des substances végétales (Xaxim, tourbe, matte de coco) pour un rendu moins lisse et plus naturel.

- Décors naturels (pierre, branchages, feuilles mortes, etc).
Avantages: rendu 100% naturel, coût très faible si endémique à la région. Attention à l'introduction d'ectoparasites (acariens) et autres nuisibles dans une installation. Pour les décors lourds (empilements de rochers), prenez garde à la stabilité du tout, son poids sur le terrarium, et le risque d'écroulement pour les fenêtres / vitres et surtout vos pensionnaires! Leur fixation contre un mur peut nécessiter une petite réflexion et l'adjonction d'un autre moyen précité.

Les plantes.... plastiques ou réelles?

Ce débat n'a pas lieu d'être étant donné qu'il s'agit à nouveau de choix lié aux goûts de chacun. Je suis contre le fait de catégoriser: "Non surtout pas planté y'a plein de risques de maladie bêêêêrk" ou encore "surtout pas de plantes plastiques c'est maaaaaaal". En matière de détention d'animaux, il n'y a pas d'absolus, seulement des entre deux.

Commençons par le plus "simple":

Les plantes plastiques:

Leur avantage est clair et net: Facile à planter, à utiliser, à nettoyer, elles vivent souvent bien mieux et plus longtemps que les plantes réelles, et résistent mieux aux "bulldozers" de la terrariophilie! On peut en trouver en grandes surfaces, chez des enseignes sur le web, bref, un petit peu partout. Il y a eu un réel développement de ce produit et on trouve aujourd'hui des plantes très réussies, où l'on se méprendrait avec une réelle.

Petit conseil, essayez de trouver des plantes correspondant au milieu naturel de votre protégé. Certaines grandes familles sont représentées dans ces produits, et il est toujours intéressant d'avoir un petit "plus" en ayant choisi ses plantes en lien avec l'occupant du terrarium.

ATTENTION à ceux qui en mettent chez des "brouteurs" avérés (animaux végétariens). Ils se méprendront plus facilement que vous, et peuvent risquer de gros problèmes de santé.

Le coût de ces plantes peut varier, et reste relativement cher à l'achat. Mais c'est vite rentabilisé. (expérience personnelle, j'en ai certaines qui ont gentiment dix ans).

Les plantes réelles:

Ce sujet est bien plus vaste que le premier. Pour celui qui souhaite sublimer (à mon avis) la détention de reptiles, en plaçant son protégé dans un milieu correspondant jusqu'aux plantes à celui qu'il fréquente à l'état naturel, il y aura bien des facteurs à prendre en compte.
- L'apport lumineux.
Si pour des plantes plastiques, l'apport lumineux sera strictement défini en fonction des besoins de l'animal dans le terrarium, dans le cas des plantes réelles, il faudra réfléchir à quelles plantes on souhaite maintenir, et aux luminaires à installer en conséquence. Si certaines plantes vont très bien sous des ampoules standards, elles ne sont pas légion (Scindapsus, Pothos, etc).
- L'apport hydrique.
Les plantes aussi doivent boire. Et cela peut vouloir dire une installation supplémentaire spécifique (brumisation, arrosage automatique, drainage au sol, écoulement, ....)
- Les aérations.
Une plante crée de l'oxygène en journée au moyen de la photosynthèse. Mais quand il fait nuit, elle en consomme. Suivant la densité de plantation de votre terrarium, prévoyez des aérations en conséquence.
- Le chauffage.
Les chauffages au sol sont généralement très mal supportés par les plantes le recouvrant (racines qui pourrissent, substrat qui s'assèche). Ce qui requiert d'autres solutions pour apporter le gradient thermique à votre animal.

Les substrats

Nous voici au sol du terrarium... Pour répondre à la question quel substrat je vais choisir, je me réfère à la toute première question que je me suis posée... Pour qui est-ce que je fais un terrarium? Les besoins ne sont pas les mêmes entre une espèce arboricole qui pourra, sous quelques réserves, évoluer dans un enclos sans substrat, et un serpent fouisseur qui a besoin du substrat pour exprimer toute la palette de ses comportements à l'état naturel. Ici, un petit florilège de différents substrats disponibles....

1) Papier journal, papier hygiénique, papier ménage (sopalin)...
- Avantages: Prix imbattables, facilitent l'entretien d'installations avec une propreté élevée (quarantaine, soins), ne supporte pas l'humidité. Très bonne capacité d'absorbtion.
- inconvénients: aucun rendu esthétique ou presque. Ne conviennent pas à tous types d'animaux (fouisseurs entre autres).

2) Sciure, copeaux pour rongeurs et consorts
- Avantages: Leur disponibilité dans n'importe quelle grande surface, leur prix très modéré, leur utilisation facile. très bon taux d'absorbtion. Ils peuvent, agrémenté d'un autre substrat, être plus jolis qu'utilisés seuls.
- Inconvénients: l'aspect esthétique tout relatif. Peuvent ne pas convenir à certaines espèces (lézards entre autres), ne résistent pas à l'humidité.

3) Substrats d'écorces (pins, et autres essences) utilisés en jardinerie
- Avantages: Leur prix par rapport au même sac avec un reptile dessiné dessus, leur disponibilité en grands sacs. Aspect esthétique plus naturel. On peut choisir différentes granulométries
- Inconvénients: attention à la présence d'acariens dans ces sacs. Attention également aux tannins présents dans les essences (principalement les pins) qui peuvent nuire à certaines espèces plus sensibles (lézards - amphibiens). Mauvaise capacité d'absorbtion. Stockés en extérieur, peuvent nécessiter un temps de séchage avant utilisation... Ou de réchauffage, surtout en hiver!

4) Les substrats à base d'écorces fines et restes de bois (marchandise en animalerie)
- Avantages: disponible au rayon animalerie de beaucoup de grandes surfaces, ils sont peu chers. Ils existent également dans les magasins "spécialisés" en reptiles, avec un petit lézard ou serpent dessiné dessus, pour une fois et demi le prix.... Ils sont assez esthétiques.
- Inconvénients: attention aux acariens qui peuvent être présents dedans. Mauvaise capacité d'absorption dans le cas de gros animaux (gros boïdés, grosses vipères ou crotales, varans, crocodiliens).... Le prix est souvent élevé.

5) Substrat à base de millet ou autre maïs concassé
- Avantages: Dans un terrarium désertique, une très bonne alternative au sable, avec une couleur similaire et un poids bien moindre... Prix abordable.
- Inconvénients: A ne surtout pas utiliser dans un terrarium avec un peu d'humidité, pourrit très vite!

6) Paillis (coco, chanvre, etc)
- Avantages: Ils absorbent vraiment très bien, et dans le cas du paillis de coco, peut être utilisé en terrarium humide. Rendu relativement naturel. combiné avec un autre substrat aura un très bon rendu.
- Inconvénients: Le paillis de chanvre pourrit également très vite, et moisit!

7) Terres (bruyère, tourbe, végétale)
- Avantages: Leur prix! Matériaux communément utilisés en jardinerie. L'acidité de la tourbe et de la terre de bruyère est un bon moyen de limiter les moisissures et autres pourritures.
- Inconvénients: l'acidité de convient pas à tous les reptiles. Je rappelle à ceux qui ne le savent pas, que la tourbe, issue de tourbières, est un matériau issu de la décomposition d'anciennes forêts de conifères, et qu'elles ne sont pas éternelles. Qui plus est, son prix écologique est très élevé...! Donc privilégiez dans la mesure du possible, par égard pour les animaux aux abords des tourbières, un autre substrat!
Pour les terres végétales, elles peuvent être vecteurs de bien des parasites. Réflechissez à une utilisation rationnelle et posée de celle-ci pour éviter des problèmes. Le terrarium doit supporter l'humidité pour l'avoir, son utilisation comme substrat sec n'est pas conseillé, sinon prenez préférez un autre substrat.

8)Aucun substrat (décor en résine)
- Avantages: Pas de substrat! extrêmement facile à nettoyer et à entretenir.
- Inconvénients: Ne convient pas à toutes les espèces, rendu esthétique pas des plus naturels si ce n'est pour les espèces vivant dans les rocailles.

Les branches

Est-ce que je peux mettre des branches que je trouve dans la nature? Est-ce que les racines de mangrove ou Mopani conviennent? Est-ce que je peux insérer une souche dans mon conteneur, des bambous? Bienvenu dans le monde touffu des branchages......

Quoi pour qui?
La principale caractéristique de vos branches à venir est qu'elles doivent supporter les contraintes climatiques de votre installation. Le bois, une matière "vivante" travaille, pourrit, se gorge d'eau, bref, évolue. Tout n'ira pas partout. Il faut s'attendre à devoir parfois changer de branchages à moins d'en utiliser des spécifiques pour certains milieux.

Par principe, travaillez avec des branches "délavées". A comprendre, préférez les branches écorcées, issues de la flottaison (branches récupérées aux abords de barrages) ou des branches qui ont subies plusieurs saisons en extérieur et qui présentent toujours bien. Elles seront les plus propres. Vous pourrez après les "traiter" en les soumettant à un séjour en sac plastique 110l par exemple avec un antimite. Veillez-vous à bien aérer les branchages par la suite pour évacuer toute toxicité. Vous pouvez les passer également à la sableuse pour ceux qui en ont à disposition, ou encore au pistolet à air chaud.... Bref il existe des tas de moyens. Pour les plus petites, un séjour en four ira très bien. Mais pour les plus grandes (troncs par exemple), rien ne vous dispensera d'une sélection poussée en extérieur et des les garder au sec, a température ambiante, pour les laisser se "vider".

Certaines branches dans les commerces (chêne liège, racine de mangrove, racine mopani) sont pratiquement prêtes à l'emploi telles quelles, et ne nécessiteront qu'une petite surveillance pour éviter les éternels acariens et autres ecto parasites.

Le terrarium désertique
Etant donné que dans ce terrarium aura un air sec, c'est là où les branches vieilliront le mieux. Tout peut y aller. Pour un rendu plus naturel, évitez les branches remplies de mousse, plante que l'on trouve généralement dans les endroits humides... Préférez des branches sans écorce, voire même un décor minéral.

Le terrarium semi-aride - climat tempéré
Ici votre choix sera plus large. Pour le climat tempéré, des branches issues de nos forêts (Ne coupez pas de bois d'un arbre. Il y a bien assez de bois "de chute" au sol!!!). Suivant l'aridité de votre terrarium, vous pourrez l'agrémenter de branches avec de la mousse par exemple.

Le terrarium humide, paludarium
Nous avons ici une réflexion à se faire quant à l'aménagement. Je composerais par exemple en deux types de branches mon terrarium humide. Une partie de branchages imputrescibles pour placer les plantes épiphytes (broméliacées, fougères), qui dureront, mais également certaines putrescibles, qui offrent un splendide substrat de colonisation pour les mousses et autres plantes parasites. Attention cependant à considérer le côté évolutif de votre décor et de le garder en tête lors de la réalisation de votre conteneur.

_________________
Cordialement

LucasC.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Mar 31 Jan - 8:09

Voilà. Le sujet va encore évoluer. Je le mettrai en cas d'intérêt à jour au fur et à mesure. Encore une fois, ce n'est de loin pas la vérité, ce sont des lignes directrices avec quelques question à se poser quand on se lance dans la réalisation de son terrarium "Fait maison".

J'espère que cela intéressera / aidera.
Revenir en haut Aller en bas
snakevipera
Admin
avatar

Nombre de messages : 2137
Age : 54
Localisation : BELGIQUE
Nombre de concours gagné : 3
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Mar 31 Jan - 9:49

Le contreplaqué phénolysé


Appelé en Belgique contreplaqué marin, c'est avec ce matériau que j'ai réalisé mes terrariums. Voilà maintenant 16 ans qu'ils ont été construits et ils sont complètement neufs, ils n'ont absolument pas bougés d'un millimètre, de même que l'usure est nulle !

Personnellement je trouve que question qualité - prix y a pas photo, un seul défaut, il faut être un temps soit peu bricoleur Laughing


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
http://www.snakevipera-reptiles.com/
mayhem13
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 733
Age : 33
Localisation : hell
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Mar 31 Jan - 9:56

Sacré paver Lucas, merci pour ces précieux détails!
Revenir en haut Aller en bas
phiil
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 57
Localisation : bourgogne
Nombre de serpents : boa mexicain tarahumara
boa hog island
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Mar 31 Jan - 13:38

mayhem13 a écrit:
Sacré paver Lucas, merci pour ces précieux détails!

oui effectivement même si je n'ai pas encore tout lu.
j'ai relevé ceci

Le bois utilisé en planches pour la réalisation de remorques, de place de jeux, etc... Il s'agit d'un bois composé de plaques compressées et recouvertes d'un film de phénol - formaldéhyde,

J'ai déjà lu quelque part que les phénols ne sont pas bon pour les animaux et le formaldéhyde n'a pas l'air neutre non plus

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thanal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Mar 31 Jan - 13:44

Bonjour,

Il y a effectivement, tout comme pour le mélaminé, des études qui tendent à montrer qu'il serait nocif. Maintenant, de l'expérience que j'en ai, ou que j'ai pu partager avec certains qui l'utilisent depuis plus longtemps, il n'y a pas de soucis marquants. Si quelqu'un a un fait à relater, il peut le faire sans autres. Mais son utilisation en terrariophilie comme en aquariophilie n'a pas laissé montrer, jusqu'à preuve du contraire, de soucis.

Qu'on soit bien d'accord, tous les bois composés et dans lequel de la colle est utilisée peuvent présenter un problème de toxicité. Tout comme l'utilisation de résines polyester ou époxy, ou encore des laques. Cela en fera un très grand nombre dans le choix disponible. Il faut peser après sur quelle durée il peut être nocif, et dans quelles conditions.

Beaucoup de cette toxicité se trouve notamment lors de son travail, où, si on travaille correctement, on essaie de porter des lunettes, des protège ouïe (pour scier) et un masque de protection pour éviter d'ingurgiter la poussière de bois.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Royal17
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2853
Age : 35
Localisation : Arles
Nombre de serpents : 1
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Mar 31 Jan - 23:49

Salut Lucas,
Merci pour ce post. En France c'est également du contreplaqué marinE en Belgique ils mangent les E apparemment =).

Moi perso j'ai fait mon premier vrai terra en mélaminé,verre et styrodur. Ça tient bien. Honnêtement le styrodur c'est du bonheur a travailler par contre je ne m'en sert pas pour faire les parois du terra. Je le plaque sur le mélaminé avec une épaisseur en fonction de ce que je veux en faire: 2cm au sol ca isole et je m'en suis servit comme plancher chauffant. J'ai fait un circuit au fer a souder et y est mis dans les sillons le cable chauffant. En 10cm sur le fond et au chalumeau j'ai fais des irrégularités/cavités, bosses et j'ai enduit + peind et verni le tout. Ca fait paroi rocheuse un peu style Exoterra mais de son choix. Dans le même style de matériau j'ai utilisé de la mousse polyuréthane pour entourer une gamate de maçon et je l'ai travaillé au chalumeau également. Il n' a pas bougé non plus et pourtant il est décoré et un BCC de 2m passé y loge.

Pour mes 2 derniers terras par contre j'ai changé de matériau pour les parois. J'utilise des panneaux style Adventop: 2 taules d acier galvanisé prennent en sandwich de la mousse polyuréthane ou du styrodur. les miens sont spéciaux : c'est de la taule 10/10eme alu et de la mousse polyuréthane pour une épaisseur de 25mm. Costaud/hyperisolant/tres rigide/inoxydable/ ca se coupe a la disqueuse et... gratuit Very Happy Bon ok c'est des panneaux que récupère à mon usine avec le chassis. Donc je les coupe a la scie pneumatique je me coupe les profilés. Ca prend 30 min pour faire un terra et le tout est collé au sikaflex. Le plus long a été pour les enduire/peindre/vernir car finition alu brossé pour du terra ca n'allait pas.
Je mettrai des photo quand je m'y remettrai. La caisse est finie mais j'ai rien fait dedans encore... je bosse sur ma maison et ca prend du temps !


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Royal17
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2853
Age : 35
Localisation : Arles
Nombre de serpents : 1
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Mar 31 Jan - 23:52

lucasC. a écrit:
des protège ouïe

mes amities au peuple des poissons Very Happy

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
allangirard
Nouveau


Nombre de messages : 30
Age : 35
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Dim 22 Juil - 11:45

merci ^pour ce poste il va m'etre d'une grande utiliter pour la creation des mes terra
Juste une quesion, pour la face coulissante que conseiller vous pleksiglas ou verre????
Revenir en haut Aller en bas
cabri
Membre Fondateur
avatar

Nombre de messages : 3768
Age : 36
Nombre de concours gagné : 1
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Mar 24 Juil - 14:19

le plexiglas je l'ai utilisé dans un terra d'élevage de criquets et c'est vraiment pas un bon matériau pour un terra.
avantages : facile à découper, léger
défauts : devient cassant avec le temps, jaunit, flexible (donc les reptiles en appuyant sur les façades en plexi, peuvent s'échapper), difficile à nettoyer car, contrairement au verre, il se raye très facilement et ne supporte pas les détergents ou dissolvants.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
1.1.0 Heterodon nasicus
1.0.0 Antaresia maculosa
1.1.0 Morelia bredli
1.0.0 Gonyosoma oxycephala
1.1.0 Bothrochilus boa
Revenir en haut Aller en bas
lilliaOoo
Grande pédagogue
avatar

Nombre de messages : 4969
Age : 38
Localisation : Paris. 60, de temps à autre.
Nombre de serpents : 4 -_-"'
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Jeu 26 Juil - 22:46

Comme le dit cabri, et d'expérience aussi, le plexi vieillit TRES mal, se raye extrêmement facilement, les déchets s'incrustent etc...Si tu veux de l'esthétique, fuis le plexiglas.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Here is the deepest secret nobody knows, here is the root of the root and the bud of the bud and the sky of the sky of a tree called life; which grows higher than the soul can hope or mind can hide, and this is the wonder that's keeping the stars apart...
I carry your heart. I carry it in mine.
E.E. CUMMINGS
Revenir en haut Aller en bas
allangirard
Nouveau


Nombre de messages : 30
Age : 35
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   Ven 27 Juil - 21:35

ca marche merci de vos conseille
je commence mes terra demain je mettrais des photo que vous puissiez voir et me filer des conseil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion sur le choix de matériaux pour faire un terra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Odeurs désagréables + matériaux pour maison
» Matériaux pour faire un aquarium
» Matériaux pour jouets type "foraging"
» Matériaux pour les silos des protections hivernales pour musa
» matériaux pour le nid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia :: LE REPTILARIUM :: Matériels & Installations-
Sauter vers: