Reptilia
ATTENTION:

1) Te présenter avant de poster tu devras
2) Avant 10 posts aucune annonce (de vente) tu ne posteras
3) Rester courtois tu devras
4) En bon français tu t'exprimeras
5) Sans quoi au bout de 3 avertissements tu dégageras
6) T'inscrire pour ne pas être actif tu éviteras, sinon ton compte on supprimera.



 
AccueilgalerieRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une semaine, une espèce !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Johannes
Admin
avatar

Nombre de messages : 4039
Age : 35
Localisation : Nord est
Nombre de serpents : J'ai plus assez d'doigts.
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Une semaine, une espèce !   Jeu 17 Déc - 10:40

Salut tout le monde ! Un nouveau sujet qui je l'espère durera un moment. Le principe comme son nom l'indique est de vous présenter une espèce peu commune par semaine. De manière à éviter les débordements, les espèces vous seront proposées uniquement par les membres du staff. Par contre chaque membre du forum peut apporter des précisions si il connait cette espèce et poser des questions !

Par le biais de ce sujet j'espère apporter une approche plus "naturaliste" des serpents, histoire d'aller plus loin que le principe de la terrariophilie. S'intéresser aux biotopes, à la géographie, à la relation faune/flore, les répercutions humaines, bref la vraie nature quoi.
Et qui sait, peut-être que cela vous donnera aussi envie de voyager un peu !

Semaine 51, 2015:

Uromacer frenatus (Günther,1865)


Uromacer est un genre vivant uniquement sur Hispaniola, une des plus grandes îles des Caraïbes et qui réunit aujourd'hui 2 pays : Haïti et la République Dominicaine. Pour les nuls en géo c'est là. V'Savez ? Là  où y a du rhum, du tabac et du Vaudou entre autre :



Soyons honnête, on ne sait pas grand chose de cette espèce. En plus Haïti est déforesté à plus de 90% donc bon.. On peut quand même la rencontrer à l'extrême sud ouest de la République Dominicaine où il y a un peu plus de nature, et sur certaines petites îles avoisinantes d'Hispaniola, notamment l'île Beata en Republique Dominicaine, où vit la sous espèce Uromacer frenatus wetmorei, et les îles de la Gonave (Uromacer frenatus dorsalis), de Grand Cayemite et l'île-à-vache en Haïti.



Dipsadidae polychromatique (la variation de couleurs chez une même population peut-être étonnante, le dos peut être vert, gris, brun, bleuté. Le ventre également peut être sujet à plusieurs teintes), cette petite espèce de 70-90 cm à l'âge adulte est un serpent diurne aussi bien arboricole que terrestre et qui se nourrit, comme vous pouvez l'imaginer, de lézards et de grenouilles principalement.
Si peu de recherches existent sur les espèces du genre Uromacer (la dernière publication date de 1976), il n'est pas idiot de supposer que cette espèce, proche cousin d'Oxybelis sp et de Leptophis sp, puisse être opportuniste et se nourrir de micro-mammifères mais aussi d’œufs de grenouilles voir même d'insectes à la naissance. Après tout, on fait avec c'qu'on a hein...



Cette photo d'Uromacer catesbyi peut laisser penser que le genre est opisthoglyphe.



Mais il n'en est rien et le genre possède une denture opisthodonte. Néanmoins sa salive est légèrement toxique, au même titre que Drymobius margaritiferus ou Thamnophis sp. D'ailleurs, à écouter les Haïtiens, aucun serpent venimeux n'est présent sur l'île, et le seul danger reptilien de l'île proviendrait donc de Crocodylus acutus.

3 espèces d'Uromacer vivent sur l'île. U.frenatus, U catesbyi et U.oxyrhiynchus. On peut distinguer la première des deux autres grâce à son museau pointu.

Voila un magnifique serpent que l'on ne verra pas de sitôt dans nos terrarium et je trouve que c'est une excellente chose ! Pour en savoir plus sur son comportement ? Economisez un peu (ou pas du tout si vous avez les moyens) et payez vos un petit séjour en Haïti, terre mythique pour plusieurs raisons. Le Français y est parlé à 40 % environ en plus !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
"Ce que je voudrais, en réalité, c'est qu'on déconstruise suffisamment la culture technologique actuelle pour devenir une nation d'anarchistes agraires, de gourmets pêcheurs-chasseurs-cueilleurs et de sportifs-poètes." John Gierach


Dernière édition par Johannes le Dim 17 Jan - 23:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
davyjock94
Membre régulier


Nombre de messages : 191
Age : 47
Localisation : 91 JUVISY SUR ORGE
Nombre de serpents : un couple ij harissonni et 3 thamnophis sauritus et un aquarium et un gris du gabon et une calopsitte et nouvelle femelle mcdo

Date d'inscription : 09/10/2013

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Jeu 17 Déc - 11:13

superbe idée johannes ,bravo et merci pour les explications et les photos ,au moins c est clair et bien fait .vivement la semaine prochaine
Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Admin
avatar

Nombre de messages : 4039
Age : 35
Localisation : Nord est
Nombre de serpents : J'ai plus assez d'doigts.
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Jeu 17 Déc - 11:19

Merci Davy !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
"Ce que je voudrais, en réalité, c'est qu'on déconstruise suffisamment la culture technologique actuelle pour devenir une nation d'anarchistes agraires, de gourmets pêcheurs-chasseurs-cueilleurs et de sportifs-poètes." John Gierach
Revenir en haut Aller en bas
merickmcneel
Membre régulier
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 28
Localisation : AUDE(11)
Date d'inscription : 18/05/2013

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Jeu 17 Déc - 12:00

Super idée merci pour ce partage, j'aime vraiment ta vision de la terrario que je partage d'ailleurs, vivement la semaine prochaine Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Admin
avatar

Nombre de messages : 4039
Age : 35
Localisation : Nord est
Nombre de serpents : J'ai plus assez d'doigts.
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Jeu 17 Déc - 12:27

Merci à toi, ça me fait très plaisir !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
"Ce que je voudrais, en réalité, c'est qu'on déconstruise suffisamment la culture technologique actuelle pour devenir une nation d'anarchistes agraires, de gourmets pêcheurs-chasseurs-cueilleurs et de sportifs-poètes." John Gierach
Revenir en haut Aller en bas
mejdinho
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 33
Localisation : 92 izi
Nombre de serpents : 20
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Jeu 17 Déc - 15:31

Super! Sa commence fort le genre d'espèce que j'affectionne particulièrement. Splendide et intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
BAR-NECK
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 4747
Age : 48
Localisation : somme 80
Nombre de serpents : quelques boÏdés
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Jeu 17 Déc - 16:08

mejdinho a écrit:
Super! Sa commence fort le genre d'espèce que j'affectionne particulièrement. Splendide et intéressant.

Belle espéce, mais d'ici à ce qu'on en voit par chez nous ... Rolling Eyes
P'têtre que Mejd l'a déjà, comment ca non !!! Laughing

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
hgs
Membre


Nombre de messages : 57
Age : 49
Localisation : Nancy
Nombre de serpents : Thamnophis Sirtalis Sirtalis "Flame" 1.0.0
Thamnophis Sirtalis Concinnus 1.0.0
Thamnophis Sirtalis Tetrataenia 1.0.0
Date d'inscription : 14/03/2015

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Jeu 17 Déc - 18:24

Bonsoir

je vais m'abonner à cet hebdomadaire

merci
Revenir en haut Aller en bas
mejdinho
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 33
Localisation : 92 izi
Nombre de serpents : 20
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Jeu 17 Déc - 23:02

BAR-NECK a écrit:
mejdinho a écrit:
Super! Sa commence fort le genre d'espèce que j'affectionne particulièrement. Splendide et intéressant.

Belle espéce, mais d'ici à ce qu'on en voit par chez nous ... Rolling Eyes
P'têtre que Mejd l'a déjà, comment ca non !!! Laughing

What a Face Qui sait

^^ j'aimerais beaucoup, mais juste du Leptophis m'irait déjà
Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Admin
avatar

Nombre de messages : 4039
Age : 35
Localisation : Nord est
Nombre de serpents : J'ai plus assez d'doigts.
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Jeu 17 Déc - 23:14

Oublie. Si il y a du Leptophis dispo quelque part il m'est d'ores et déjà réservé.

Quand à Uromacer, je trouve ça chouette que certaines espèces ne soient pas accessible en terrariophilie.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
"Ce que je voudrais, en réalité, c'est qu'on déconstruise suffisamment la culture technologique actuelle pour devenir une nation d'anarchistes agraires, de gourmets pêcheurs-chasseurs-cueilleurs et de sportifs-poètes." John Gierach
Revenir en haut Aller en bas
mejdinho
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 33
Localisation : 92 izi
Nombre de serpents : 20
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Ven 18 Déc - 1:18

Ne me sous estime pas

Pour Uromacer et d'autre je suis d'accord, quoi que si ils viennent à disparaître dans leur milieu, j'espère que des programmes de préservations seront lancés... No
Revenir en haut Aller en bas
phiil
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 58
Localisation : bourgogne
Nombre de serpents : boa mexicain tarahumara
boa hog island
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Ven 18 Déc - 11:52

je ne vais pas surenchérir mais excellente idée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Admin
avatar

Nombre de messages : 4039
Age : 35
Localisation : Nord est
Nombre de serpents : J'ai plus assez d'doigts.
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Ven 18 Déc - 12:35

Merci bien ! N'hésitez surtout pas si vous avez des questions. J'essayerai tant bien que mal d'y répondre. La curiosité ici n'est pas un mauvais défaut, le but est vraiment d'aller voir plus loin et d'apprendre.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
"Ce que je voudrais, en réalité, c'est qu'on déconstruise suffisamment la culture technologique actuelle pour devenir une nation d'anarchistes agraires, de gourmets pêcheurs-chasseurs-cueilleurs et de sportifs-poètes." John Gierach
Revenir en haut Aller en bas
davyjock94
Membre régulier


Nombre de messages : 191
Age : 47
Localisation : 91 JUVISY SUR ORGE
Nombre de serpents : un couple ij harissonni et 3 thamnophis sauritus et un aquarium et un gris du gabon et une calopsitte et nouvelle femelle mcdo

Date d'inscription : 09/10/2013

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Ven 18 Déc - 13:15

question :avec ce type de serpent ,tu es obligé de nourrir avec du vivant ou du fraichement tué ,car le but du venimeux est de piquer et d attendre l effet kisscool pour ensuite l avaler ? (quoique quand j ai fait le stage a la FT , les 2 crotales et les 2 cobras etaient nourris au fraichement tuer) et toi tu fais comment avec tes betes ?
Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Admin
avatar

Nombre de messages : 4039
Age : 35
Localisation : Nord est
Nombre de serpents : J'ai plus assez d'doigts.
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Ven 18 Déc - 13:20

Ne te trompes-tu pas de sujet ? Il ne s'agit pas ici de captivité. Et ce n'est pas un serpent venimeux.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
"Ce que je voudrais, en réalité, c'est qu'on déconstruise suffisamment la culture technologique actuelle pour devenir une nation d'anarchistes agraires, de gourmets pêcheurs-chasseurs-cueilleurs et de sportifs-poètes." John Gierach
Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Admin
avatar

Nombre de messages : 4039
Age : 35
Localisation : Nord est
Nombre de serpents : J'ai plus assez d'doigts.
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Dim 27 Déc - 11:30

Semaine 52 2015:

Grayia smithii (Leach, 1818)



Intéressons-nous aujourd'hui au continent Africain avec ce Colubridae dont le nom spécifique rend honneur au botaniste Norvégien Christen Smith, qui fût présent lors de l'expédition qui mena à la découverte de ce serpent.



Originaire d'Afrique occidentale et centrale (Cameroun, Côte d'Ivoire, République du Congo, Burkina Faso, Sénégal, Rwanda, etc.), cette espèce semi aquatique passe le plus clair de son temps dans la flotte ou non loin des rivières. C'est un serpent piscivore comme on peut donc s'en douter, mais qui ne rechignera pas à se nourrir d'amphibien si l'occasion se présente. Certains auteurs mentionnent également des têtards. Il est donc bien connu des pêcheurs qui le retrouvent dans leurs nasses et dans leurs filets. Aglyphe il est inoffensif et la plupart du temps laissé tranquille par les humains. Toutefois il est parfois confondu avec Boulengerina (Naja) annulata, partageant une aire de répartition et un biotope commun (En effet Boulengerina annulata est un Elapidae aquatique), ce qui lui vaut probablement quelques injustices.

Ce sont les juvéniles Grayia smithii en particulier qui ressemblent assez à Boulengerina annulata.

Grayia smithii :



Boulengerina annulata :



Comme vous pouvez le constater, les juvéniles sont clairement annelés. Avec le temps ce serpent voit son pattern s'estomper pour devenir brun/noir. Adulte la taille moyenne est d'environ 160/180 cm mais quelques spécimens peuvent atteindre plus de 200 cm.
Le corps est cylindrique et la tête est faiblement détachée du cou.



Et en captivité me demanderez-vous ? Ben déjà on s'en fout, ce sujet est plus là pour le côté naturaliste. Néanmoins, quand j'ai brièvement bossé à la FT à Combs, il y avait un spécimen adulte sûrement importé par erreur. Nourri au filet de poisson il a vécu quelques temps mais n'a pas supporté la captivité et à fini par mourir. Je me souviens d'un animal craintif et à l'appétit plutôt modéré. Il mesurait 110 cm à peu près et était entièrement noir avec le ventre crème.

Pour conclure, je mentionnerai que cet animal méconnu (du monde terrariophile) est très abondant et que son aire de répartition est grande. Cette espèce n'est donc pas menacée pour le moment.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
"Ce que je voudrais, en réalité, c'est qu'on déconstruise suffisamment la culture technologique actuelle pour devenir une nation d'anarchistes agraires, de gourmets pêcheurs-chasseurs-cueilleurs et de sportifs-poètes." John Gierach
Revenir en haut Aller en bas
merickmcneel
Membre régulier
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 28
Localisation : AUDE(11)
Date d'inscription : 18/05/2013

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Dim 27 Déc - 12:30

Je connaissais déjà ce grand Natricidae Africain, j'aime beaucoups cet bestioles j'espère en voir un jours lors d'un herp tripe en Afrique.
Revenir en haut Aller en bas
hgs
Membre


Nombre de messages : 57
Age : 49
Localisation : Nancy
Nombre de serpents : Thamnophis Sirtalis Sirtalis "Flame" 1.0.0
Thamnophis Sirtalis Concinnus 1.0.0
Thamnophis Sirtalis Tetrataenia 1.0.0
Date d'inscription : 14/03/2015

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Dim 27 Déc - 15:20

MERCI
Revenir en haut Aller en bas
mejdinho
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 33
Localisation : 92 izi
Nombre de serpents : 20
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Dim 27 Déc - 17:38

Merci du partage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Admin
avatar

Nombre de messages : 4039
Age : 35
Localisation : Nord est
Nombre de serpents : J'ai plus assez d'doigts.
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Dim 27 Déc - 20:34

Merci à vous !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
"Ce que je voudrais, en réalité, c'est qu'on déconstruise suffisamment la culture technologique actuelle pour devenir une nation d'anarchistes agraires, de gourmets pêcheurs-chasseurs-cueilleurs et de sportifs-poètes." John Gierach
Revenir en haut Aller en bas
Guttus
Membre


Nombre de messages : 91
Age : 17
Localisation : 91
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Lun 28 Déc - 1:50

Super ton idée, merci beaucoup Johannes !
Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Admin
avatar

Nombre de messages : 4039
Age : 35
Localisation : Nord est
Nombre de serpents : J'ai plus assez d'doigts.
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Sam 2 Jan - 23:41

Diantre ! Il ne me reste que demain ! Mais ne vous en faite pas, je ne vous ai pas oublié, et malgré les indigestions dues aux fêtes il y aura bien une nouvelle espèce pour cette semaine ;-)

À demain donc !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
"Ce que je voudrais, en réalité, c'est qu'on déconstruise suffisamment la culture technologique actuelle pour devenir une nation d'anarchistes agraires, de gourmets pêcheurs-chasseurs-cueilleurs et de sportifs-poètes." John Gierach
Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Admin
avatar

Nombre de messages : 4039
Age : 35
Localisation : Nord est
Nombre de serpents : J'ai plus assez d'doigts.
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Dim 3 Jan - 13:23

Semaine 53, année 2015-2016.

Pour cette dernière semaine de l'année voici une autre espèce absolument fascinante et unique.

Bothrops insularis (Amaral, 1922)



Comme son nom l'indique, cette espèce est insulaire et ne vit que sur la petite île de Queimada Grande. D'une superficie de 43 hectares seulement, elle se situe à une trentaine de kilomètres du littoral de l'état de São Paulo, au Brésil, et appartient à la commune d'Itanhaém.

Des quiches en géo ? C'est ici :









Le climat y est subtropical et la température oscille entre 18 à 22°C pendant toute l'année. L'île est très rocailleuse, avec beaucoup d'arbustes mais possède également quelques clairières, et des forêts humides. L'altitude minimale est évidemment 0 et celle maximale est de 206 mètres.



Sur ce minuscule bout de caillou, et nul part ailleurs, vit donc Bothrops insularis, ou Golden lancehead / Fer de lance doré. C'est un Crotalinae de taille modeste (entre 70 et 110 cm à l'âge adulte) et qui possède la tronche caractéristique d'un Bothrops. Comme son nom vernaculaire l'indique, l'animal est souvent jaune/doré, parfois ocre/brun clair et comme beaucoup d'espèces du genre Bothrops, le pattern est composé de motifs triangulaires plus sombres que le reste du corps et partants de la ligne dorsale.



Bothrops insularis et son plus proche cousin Bothrops jararaca, vivant lui sur le continent, posséderaient un ancêtre commun qui aurait migré sur l'île de Queimada Grande à un temps où le niveau de la mer aurait été extrêmement bas. Le temps et l'évolution auraient donc fait le reste...

Cela a donné quelques particularités intéressantes, comme par exemple la queue, plus grande que celle des autres Bothrops, lui permettant ainsi de s'accrocher plus facilement aux arbustes de l'îles et ainsi capturer les oiseaux dont ils se nourrissent (principalement Troglodytes musculus). Bien que majoritairement terricoles, à la période où ces oiseaux sont abondants sur l'île pendant leur période de reproduction, Bothrops insularis est trouvé bien plus souvent en hauteur dans la végétation. Cette queue est également utilisé pour attirer ses proies, comme pour Morelia viridis par exemple.



Une autre particularité est l'abondance de ce serpent sur l'île. N'ayant pas de prédateur naturel, cet animal est au sommet de la chaîne alimentaire et règne en maître. A tel point que l'île pullule littéralement de serpents venimeux. Les légendes, toujours exagérées, font état de 5 serpents par mètre carré, alors qu'une version plus raisonnée mentionne 1 serpent par mètre carré. Ce détail est peu important au final, car effectivement, ce serpent est extrêmement abondant. En fait, Queimada Grande possède la plus forte concentration de serpent au monde. Les conséquences sont variées:

- L'île est clairement un endroit dangereux, le venin de cette espèce étant extrêmement virulent (hémotoxique et visiblement 3 à 5 fois plus puissants que celui de Bothrops jararaca, qui est lui même responsable d'un grand nombre de décès et d'envenimations graves), et il est strictement interdit d'y mettre les pieds. Seuls les scientifiques de l'Instituto Butantan et quelques autres "privilégiés" du monde de la science (dont récemment Brian Grieg Fry) peuvent accoster sur l'île pour étudier cette espèce unique. De toutes manières la majorité des Brésiliens vivant en face sur la côte refuseront purement et simplement de vous y emmener tant les légendes au sujet de "l'île au serpents" sont virulentes.



- Isolés dans une aire de répartition minuscule, il y a un fort taux de consanguinité chez ce serpent. Au point où les spécimens hermaphrodites sont presque devenus communs. Malheureusement, la majorité d'entre eux sont stériles, mettant ainsi en danger le futur de l'espèce.

- L'autre soucis de cet isolement est que la moindre destruction d'une partie de l'île ou de l'île entière viendrait à détruire purement et simplement Bothrops insularis. L'île, et par conséquent l'espèce, furent mis en danger par des incendies volontaires dans le passé et dont les raisons étaient simples: Éradiquer un monstre dangereux afin d'avoir de la place pour foutre des plantations de bananes... Heureusement ce coup-ci, contrairement à pas mal d'autre fois, le gouvernement Brésilien à eu le nez fin et à décidé de préserver ce caillou. On attends désormais impatiemment qu'ils se sortent les doigts du c... et qu'ils fassent pareil avec leur incroyable patrimoine naturel.

De par ces sérieux problèmes, Bothrops insularis est considéré comme une espèce en danger critique d'extinction.

Bien entendu certains spécimens sont élevés en captivité avec le plus grand sérieux par l'Instituto Butantan (pour information l'Instut Butantan est le premier centre de recherche au monde consacré à la toxinologie animale et par conséquent la plus vieille ferme ophidicole).
Certains individus mal intentionnés ont tenté (et certains ont probablement réussi) à aller clandestinement sur l'île afin de prélever illégalement quelques Bothrops insularis pour le marché noir. Il est donc raisonnable de penser que quelques individus sont présents dans des collections personnelles au Brésil. Chose que je n'encourage absolument pas, alors rangez moi vos petits caprices de terrarios occidentaux svp !





Quelques reportages existent sur cette île et ses habitants hors du commun. Je vous laisse chercher un peu sur le net, vous devriez trouver sans trop de difficultés. Je me souviens par exemple d'un Thalassa lui étant entièrement consacré.



C'est tout pour cette fois ! N'hésitez pas si vous avez des questions surtout. Et encore moins si vous avez des infos complémentaires. Ce "Une semaine, une espèce" est un outil de vulgarisation et je ne rentre pas toujours dans les détails comme la reproduction ou la venimologie. Le but est également de pousser à la recherche Wink Ce que vous faites j'espère hein HEIN ?  

Pour la semaine 01 de l'an 2016, nous irons en Asie Wink

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
"Ce que je voudrais, en réalité, c'est qu'on déconstruise suffisamment la culture technologique actuelle pour devenir une nation d'anarchistes agraires, de gourmets pêcheurs-chasseurs-cueilleurs et de sportifs-poètes." John Gierach
Revenir en haut Aller en bas
BAR-NECK
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 4747
Age : 48
Localisation : somme 80
Nombre de serpents : quelques boÏdés
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Dim 3 Jan - 17:40

jolie bestiole, bien ou elle est d'ailleurs !!!

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
mejdinho
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 33
Localisation : 92 izi
Nombre de serpents : 20
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   Dim 3 Jan - 21:08

Splendide!

Je connaissais cette île et avait vu un reportage il y un bail et n'avait pas retenu le nom de l'espèce à l'époque!

Cool en tous cas de raviver ces souvenirs et de s'informer sur ce types d'espèces peu connues et intéressantes de part leur particularité!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une semaine, une espèce !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une semaine, une espèce !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle est l'espèce la plus rare en loire atlantique?
» Oisillon d'une semaine environ
» Un petit Border dans 2 semaine
» Bambou panaché , quelle espèce ?
» Une espèce de tout petit crapaud...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia :: LE REPTILARIUM :: Discussion générale terrario.-
Sauter vers: